L'organisation du territoire maghrébin - Cours de Géographie avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

L'organisation du territoire maghrébin

Le terme Maghreb signifie « le couchant » en arabe et désigne les trois pays situés à l'Ouest de l'Afrique du Nord : Maroc, Algérie, Tunisie, dont les conditions naturelles varient du nord au sud.

Quelles conditions naturelles l'espace maghrébin offre t'-il aux hommes ?
1. La plaine littorale
a. Le milieu méditerranéen
Au nord du Maghreb s'étendent les plaines littorales, étroites en Algérie mais beaucoup plus larges en Tunisie et au Maroc.

Le climat du nord du Maghreb est méditerranéen avec des étés chauds et très secs et des hivers doux marqués par des pluies abondantes.

L'été, l'agriculture est possible grâce à la pratique de l'irrigation. La végétation naturelle est composée de garrigues et de maquis.
b. Un milieu favorable aux hommes
Ce milieu est favorable à l'installation des hommes et de leurs activités. La population du Maghreb et la plupart des villes y sont concentrées. Par voie de conséquence, les densités de population y sont plutôt élevées.
 
Les plaines sont cultivées grâce à la pratique de l'irrigation. Le Maghreb s'est spécialisé dans l'exportation de primeurs et d'agrumes.

Des ports se sont développés sur la côte et sont devenus des lieux d'intenses échanges avec l'Europe.
Les liaisons aériennes ont permis de développer un tourisme occidental de court séjour, attiré par la clémence du climat et la présence d'un patrimoine prestigieux (ex. : Carthage).
2. Les montagnes et les hautes plaines
a. L'Atlas
L'Atlas forme une double barrière entre les plaines et le désert. C'est une montagne importante (plus de 4 000 m au point culminant). Elle joue un rôle important dans la répartition des précipitations.

© GOODSHOOT/Jupiterimages
Doc. Camion travaersant l'Atlas


Cette montagne est fortement arrosée par les pluies, elle sert donc de réservoir d'eau et alimente les oueds des régions arides.
b. Un milieu favorable aux hommes
Depuis longtemps, la montagne présente des densités de population élevées mais moins que sur le littoral. 

Les montagnes ont souvent servi de refuge aux populations menacées comme par exemple les Berbères de Kabylie qui se sont réfugiés dans les montagnes au moment des invasions arabes. 
3. Le vaste désert du Sahara
a. Le plus vaste désert du monde
Le Sahara est un immense désert de 8 millions de km2, situé sur le continent africain, de part et d'autre du tropique du Cancer. Deux types de paysages se distinguent : les ergs (dunes de sable), les regs (déserts de cailloux). 

C'est un milieu chaud et sec : il n'y pleut presque jamais. En outre, il n'y a pas d'eau en surface, à l'exception des oueds.

© GOODSHOOT/Jupiterimages
Doc. Un Bédouin faisant du thé
b. L'adaptation des hommes au milieu
Les contraintes de ce milieu expliquent les faibles densités de population. Pourtant, des hommes y vivent, ils sont concentrés dans des oasis, qui sont des points d'eau. L'usage de l'irrigation leur permet de pratiquer l'agriculture.

Les hommes circulent peu à travers le désert, seuls les nomades qui se déplacent en caravanes, le traversent. Ils pratiquent, pour vivre, le commerce ou l'élevage.

Mais depuis quelques décennies, les richesses du Sahara en hydrocarbures et en minerai de fer font l'objet d'une exploitation intense. Plus récemment encore, l'industrie du tourisme a commencé à s'y implanter en proposant aux touristes occidentaux, des circuits (randonnée en 4x4).
Essentiel

Le Maghreb offre des conditions naturelles qui ne sont pas toujours favorables à l'implantation humaine. En effet à mesure qu'on s'éloigne du nord, c'est-à-dire du littoral, la vie des hommes devient plus difficile.

Ainsi au nord s'étendent les plaines littorales très favorables à l'installation des hommes et à leurs activités.

A l'intérieur des terres s'étendent des ensembles montagneux (Atlas marocain, Aurès, kabylie) qui ont souvent servi de refuge aux populations menacées, ce qui explique les fortes densités de population actuelles. Elles sont aussi des réservoirs d'eau en raison de la quantité de précipitations annuelles qu'elles reçoivent.

Enfin, plus au sud, s'étend le désert saharien, milieu très contraignant, qui offre cependant de nombreuses richesses naturelles qui sont intensément exploitées mais qui offrent encore pas mal de perspectives de développement, notamment dans le domaine touristique.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents