L'Europe rhénane : Suisse, Allemagne, France, Benelux - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

L'Europe rhénane : Suisse, Allemagne, France, Benelux

L'Europe rhénane est une des trois grandes mégalopoles mondiales. Organisé autour d'un fleuve et de ses affluents, quelles sont les caractéristiques de cet espace ?
1. Un espace vaste et transnational
L'Europe rhénane désigne un espace plutôt étendu à l'échelle européenne : environ 750 km des Alpes à la mer du Nord.
Il s'inscrit donc, comme son nom l'indique, autour du bassin du Rhin et de ses affluents. Par extension, il s'ouvre sur la mer du Nord qui l'alimente en marchandises, ainsi que sur tous les autres cours d'eau, comme la Seine, auxquels le Rhin est relié par des canaux.
Le Rhin, au cœur de cet ensemble, est la première voie de circulation de l'Europe occidentale, avec un bassin hydrographique de 180 000 km2. L'aménagement du fleuve pour la navigation est ancien, puisqu'il s'est opéré au XIXe siècle. Il permet de nos jours aux gros porteurs de le remonter jusqu'à Bâle, en Suisse. On peut ainsi parler d'« autoroute fluviale ».

 

L'Europe rhénane englobe différents pays, six au total :

• les Pays-Bas,
• la Belgique,
• le Luxembourg,
• les régions est de la France,
• l'ouest de l'Allemagne,
• la Suisse.

Ayant en commun une histoire agitée dans laquelle le Rhin joue un rôle souvent important (zone de frontière entre la France et l'Allemagne), ces pays se partagent désormais cet axe vital.
2. La puissance économique d'une mégalopole

Dès le Moyen Âge, la région a vu se développer les échanges. Malgré les barrières physiques (fleuves, montagnes) et politiques, toute une société marchande y est apparue.
Avec l'industrialisation au XIXe siècle, les riches gisements houillers ont été mis en valeur. Sidérurgie et industrie chimique firent pendant un siècle la prospérité de la zone. L'orientation industrielle de l'espace rhénan est toujours forte de nos jours, même si les productions traditionnelles (construction navale, textile) sont en déclin.
La puissance repose désormais sur l'automobile (Daimler-Benz à Stuttgart), la métallurgie ou le pétrole (Shell à La Haye). Certaines des multinationales rhénanes ont plus d'un siècle d'existence (Thyssen, Krupp, Bayer).
Toutes activités confondues, la région génère un PIB de 2 000 milliards de dollars (environ le quart de celui de l'Union européenne). Le chômage y est très faible (4 % en moyenne) et le niveau de vie très élevé (un des plus importants de la planète). Les flux de marchandises sont très denses.
Cette puissance économique s'est bâtie autour d'un réseau urbain dense et ancien. Les 80 millions d'habitants de la zone sont en effet surtout des citadins (la densité moyenne est trompeuse, environ 125 hab/km2 mais dans les faits, elle peut atteindre 500 hab/km2 comme aux Pays-Bas).

 

Les villes ont toutes les tailles mais on ne trouve pas de villes mondiales (Londres et Paris ne sont pas dans cet espace). Il y a cependant des métropoles (Francfort, Amsterdam, Bruxelles, Cologne), de nombreuses villes moyennes (Strasbourg, Liège, Anvers, Bâle, Essen) et beaucoup de petites villes.
L'ensemble forme en fait une véritable mégalopole, que l'on peut subdiviser en quatre ensembles :

• la région Rhin-Ruhr, 
• la Randstad Holland, 
• le triangle belge autour de Bruxelles-Anvers-Gand,
• la région Rhin-Main.

Ce développement urbain est un héritage de l'histoire : l'occupation romaine (pour Cologne), le grand commerce du Moyen Âge (pour Amsterdam ou Anvers) ou encore l'industrialisation (pour les villes de la Ruhr) ont contribué à l'accentuer.

3. Une zone au cœur du projet européen
La situation transfrontalière du Rhin a nécessité très tôt des coopérations. Dès 1868 par le traité de Mannheim, est reconnue la liberté de navigation sur le fleuve. Ces accords ont permis la mise en place d'infrastructures importantes :
• canaux à grand gabarit, 
• nombreuses voies ferrées et autoroutes, 
• fleuves et cours d'eau accessibles aux péniches de grande taille.

Le Rhin peut ainsi de nos jours desservir un espace industriel et urbain allant de la mer du Nord aux Alpes et aux pays danubiens.
C'est dans cet esprit de coopération transfrontalière que s'inscrit depuis 1945 la construction européenne. La CECA (Communauté Economique du Charbon et de l'Acier), première ébauche en 1954 d'un marché régional, vise ainsi à mettre en commun les ressources charbonnières et sidérurgiques de l'espace rhénan.
Par la suite, des eurorégions sont apparues : Sarlolux (entre la Sarre allemande, la Lorraine française et le Luxembourg) ou Aix la Chapelle/Liège.
Il n'est donc guère étonnant de trouver dans cette zone les capitales de l'Union européenne. Le Parlement se trouve à Strasbourg et à Bruxelles, où se trouve également la Commission. La Cour de Justice est située à Luxembourg et la Banque centrale européenne à Francfort.

L'essentiel

Espace centré autour d'un fleuve majeur et de ses affluents, l'Europe rhénane est le cœur politique et économique de l'Europe (on y trouve les principales institutions de l'Union européenne).
Mégalopole puissante, ses activités actuelles reposent sur l'industrie (héritage historique du XIXe siècle) et le commerce à travers les nombreuses infrastructures qui permettent de faire transiter les marchandises depuis les ports de la mer du Nord vers les Alpes, l'Italie ou encore l'Europe centrale.
Cet espace important tant en population (80 millions d'habitants) qu'en superficie (à l'échelle européenne, 750 km) est donc un des centres majeurs du monde.

Comment avez vous trouvé ce cours ?

Évaluez ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents