L'Etat nazi - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

L'Etat nazi

Quelles sont les caractéristiques de l'Etat nazi ?
1. Un Etat policier et raciste
a. La traque des opposants
L'Etat nazi supprime les libertés et soumet l'ensemble du pays à la surveillance et à la répression. Les SS d'Himmler et la Gestapo traquent, arrêtent et torturent les opposants.

Ces opposants (communistes, socialistes, syndicalistes, démocrates), qualifiés de "délinquants" par les nazis, sont envoyés dans les premiers camps de concentration dès 1933. Tout acte de rébellion est puni de mort.
b. La politique raciste
Les Juifs sont les principales victimes de la politique raciste de Hitler. Dès 1933, ils sont victimes de persécutions systématiques : boycott de leurs magasins et exclusion de certaines professions.

En 1935, les lois de Nuremberg leur enlèvent la qualité de citoyen allemand. Elles interdisent également le mariage et les relations sexuelles entre Juifs et Aryens. Durant la « Nuit de cristal », du 9 au 10 novembre 1938, les synagogues sont brûlées, les magasins juifs pillés et des Juifs sont massacrés.

En outre dans le but de "purifier la race aryenne", les nazis pratiquent une politique l'eugénisme.
2. La nazification de la société
a. Le contrôle des esprits
Dès 1933, les nazis créent un ministère de la Culture et de la Propagande confié à Goebbels. La culture nazie contribue à façonner les esprits. La radio et le cinéma sont mis au service de l'idéologie nazie. De grandes réunions rassemblent des foules immenses, en particulier à Nuremberg.

Quant aux jeunes, ils sont endoctrinés dans la Hitlerjugend (la jeunesse hitlérienne), où ils apprennent à aimer le Führer et la guerre. Les loisirs sont également soumis au contrôle d'organisations nazies.
b. Une société encadrée
Dans le monde du travail, patrons et ouvriers sont réunis dans une même organisation : le Front du travail. Mais la grève est interdite.

Dans le domaine de la politique familiale, les nazis veulent aussi imposer un modèle spécifique fondé sur une politique nataliste et la réduction du rôle de la femme à celui d'épouse et de mère.

Les Jeux olympiques de 1936, qui se déroulent à Berlin, exaltent la gloire de cette nouvelle Allemagne.
3. La mainmise sur l'économie
a. La relance de l'économie
La relance de l'économie est une condition essentielle à la stabilité du nouveau régime, c'est pourquoi l'Etat nazi se fait fortement interventionniste. Il mène une politique de grands travaux : constructions d'autoroutes, de ponts et de canaux, défrichements et reboisements.

Pour mener à bien sa politique de conquête, Hitler lance en 1936 un plan de réarmement sur quatre ans. Il est destiné à préparer l'Allemagne à la guerre. Cette politique relance l'industrie allemande qui devient alors la deuxième du monde (sidérurgie, industrie chimique).
b. Une économie autarcique
En parallèle, l'Allemagne tente une politique d'autarcie. Elle limite les importations et développe les ersatz. Cette politique est financée par des augmentations d'impôts. Les salaires stagnent, mais, en 1939, le chômage a pratiquement disparu.

Une fois la supériorité militaire acquise, l'Allemagne peut alors se lancer à la conquête de « l'espace vital » promis par Hitler.
L'essentiel

En 1933, Hitler met en place un Etat dont la vocation est de venir rapidement totalitaire. Cette Etat adopte un certain nombre de mesures destinées à encadrer la société, à assurer le redressement de l'économie et à préserver la race aryenne.

Une politique de propagande intensive accompagne l'encadrement de la société allemande. La mise en place d'un véritable Etat policier rend toute opposition impossible.

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents