L'énergie en France - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

L'énergie en France

Quelles sont les caractéristiques du secteur énergétique en France ?
1. La dépendance extérieure
a. L'accroissement de la consommation
La consommation énergétique de la France croit jusque dans les années 1970. La dépendance énergétique a progressé jusqu'en 1973 pour atteindre 77,5 %, ce qui signifie que l'énergie consommée en France venait à 77,5 % de l'étranger. Depuis les chocs pétroliers, la dépendance s'est réduite à 50 %.
b. Des productions nationales dissemblables
La France a une forte consommation énergétique (3 % de l'énergie mondiale) pour une faible production globale (1 % de l'énergie mondiale produite). La production d'énergie a connu d'importantes mutations :

- le charbon représentait la moitié de l'énergie consommée en 1960 contre 4 % aujourd'hui ;
- le pétrole, faiblement produit en France, connait une forte croissance de sa consommation jusqu'en 1973 (2/3 de l'énergie consommée contre 1/3 aujourd'hui) ;
- le gaz a une progression régulière : en 2005, il représente 15 % de notre énergie ;
- la consommation d'électricité s'accroît avec la hausse de la production, 15 % de cette production provient de l'hydroélectricité et 40 % du nucléaire.
c. Le recours aux importations
La France doit importer de l'énergie car sa production est insuffisante pour la satisfaction de l'ensemble de ses besoins. 

Le pétrole en provenance du Moyen-Orient, de la mer du Nord et de la Russie pèse lourdement dans ces importations (près du tiers). La France a donc dû s'équiper en raffineries, notamment le long de ses littoraux pour raffiner tout le pétrole importé.

En ce qui concerne le gaz, pendant longtemps la France a pu satisfaire 50 % de sa consommation grâce au gisement de Lacq en Aquitaine mais il arrive à épuisement et la France doit donc en importer.

Et depuis la fermeture des puits français, les importations de charbon se sont aussi considérablement accrues après la fermeture des puits français.
2. Les solutions mises en oeuvre pour réduire cette dépendance
a. Un plan d'économie d'énergie
Après les chocs pétroliers des années 1970, au cours desquels les prix du pétrole s'étaient fortement élevés, la dépendance énergétique de la France a coûté de plus en plus cher. Il s'est avéré nécessaire de diminuer cette dépendance. Plusieurs raisons ont poussé les gouvernements successifs à la limiter:

- la nécessité d'avoir une énergie moins chère pour être productif. La facture énergétique alourdissant le prix des produits industriels français.
- la volonté de ne pas dépendre de l'étranger. reconquête de l'indépendance énergétique passe donc par une diminution ou au moins une maîtrise de la consommation. Se sont alors développées des politiques d'économies d'énergieencore existantes comme les changements d'heures en été et en hiver, les mesures d'économie dans l'industrie,...
b. Le choix de l'électricité
La France a fait le choix de développer ses capacités de production d'électricité pour remplacer d'autres sources d'énergie plus coûteuses comme le pétrole. La production a considérablement augmenté, permettant même d'exporter dans les pays voisins. 

- Les capacités de production d'hydroélectricité se sont accrues par la construction de barrages au Sud et au Sud-Est (les 3/4 de la production d'hydroélectricité se situent dans les Alpes, sur le Rhône et le Rhin). 

- Le nucléaire a intéressé les Français à partir des années 1960 et a augmenté de manière continue. La France est devenue le deuxième producteur mondial d'électricité nucléaire(20% du total mondial, derrière les Etats-Unis).
c. Les énergies nouvelles
Avec l'incertitude des coûts de l'énergie (deux chocs pétroliers dans les années 1970, renchérissement des prix du pétrole et du gaz depuis 2003, surtout depuis la guerre menée par les Etats-Unis en Irak), se sont développées de nouvelles formes d'énergies appelées renouvelables. Il s'agit de l'énergie solaire, éolienne (qui vient du vent) ainsi que des bioénergies créatrices de carburants à partir de maïs, de colza, de betteraves ou de canne à sucre. Ces énergies nouvelles ne représentent encore que 5 % de la consommation nationale.
3. Une nouvelle carte de l'énergie
a. Les énergies anciennes
La production des énergies les plus anciennes a commencé dès le XIXe siècle. Il en est ainsi du charbon dont les principaux puits se trouvent en Lorraine, dans le Nord-Pas-de-Calais (le dernier a néanmoins fermé en 1990), dans le Centre-Midi (à Gardanne par exemple).
A partir des années 1950, du gaz est exploité en Aquitaine, à Lacq. Toutefois, le gisement s'épuise. Peu de pétrole est produit en France. Deux gisements existent : l'un se trouve à Parentis en Aquitaine et l'autre en région parisienne. Les importations sont donc nécessaires. Elles arrivent à Marseille, au Havre ou à Nantes où ont été développés des centres de raffinage.
b. Les énergies nouvelles
La France accuse un certain retard en matière de production d'énergie renouvelable, par rapport à ses voisins européens. Ce type d'énergie s'est développé surtout dans des régions un peu enclavées.
- Il existe des centres d'énergie solaire dans les Pyrénées,
- Une usine marémotrice sur la Rance en Bretagne produit de l'énergie grâce aux marées de la mer.
- L'énergie éolienne nécessite de vastes parcs où les vents soufflent (Languedoc, Massif central, littoral atlantique...).
c. Les énergies motrices
Les principaux axes énergétiques sont les littoraux (importations, foyers de consommation) et les fleuves où se situent les grandes villes et les axes de communication les plus importants. L'activité nucléaire se localise sur les littoraux de la Manche (usine de retraitement des déchets radioactifs de La Hague) et sur de puissants fleuves comme la Loire (Saint-Laurent-des-Eaux, Bonny-sur-Loire...), sur le Rhône (Tricastin, Marcoule...), sur la Garonne (Golfech), sur le Rhin (Fessenheim).
L'essentiel

La France dépend de l'étranger pour satisfaire ses besoins énergétiques. La faiblesse de la production d'énergie et l'accroissement de la consommation ont obligé le pays à recourir à des importations massives.

Pour faire face à la dépendance énergétique, la France a fait des choix. Certains sont communs à tous les pays d'Europe : ce sont les économies d'énergie, la recherche d'énergies nouvelles. Cependant, la France est le seul pays à s'être engagé fortement dans la production d'électricité nucléaire qui lui assure une large autonomie pour ce type d'énergie.

La carte de l'énergie s'est modifiée ces trente dernières années à la faveur des choix énergétiques qui ont été faits en France. Les centres de production des énergies anciennes se sont taris au profit d'importations. En revanche, la politique énergétique française a mis l'accent sur la production d'électricité nucléaire développant des capacités de production sur les grands fleuves et certains littoraux.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents