L'Empire français - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

L'Empire français

Quelles sont les caractéristiques de l'Empire colonial français?
1. La création de l’empire colonial
a. Les motivations et les acteurs
Le gouvernement français, depuis la défaite de 1870, cherche à rendre à la France sa place de grande puissance en Europe. Pour y parvenir, il la dote d'un immense empire colonial. Pour constituer son Empire, la France met en place un système de domination politique administrative et militaire des territoires conquis : c'est la colonisation.

Pour comprendre cette colonisation française, il faut également tenir compte des arguments suivants :
L’argument économique : les colonies constituent des débouchés nouveaux pour -l’économie française et offrent des matières premières diverses et variées peu chères.
•  L’argument social et démographique : beaucoup « d’indésirables » (chômeurs, miséreux,…) sont envoyés dans les colonies pour tenter une nouvelle vie…  
L’argument civilisateur : la France se fait un devoir d’aller civiliser les indigènes

La colonisation débute timidement. Dans un premier temps, l’État français envoie des troupes militaires conquérir des terres. Après la conquête vient à partir de la fin du XIXe siècle, l'installation. L'Etat envoie alors des explorateurs pour parcourir et observer le terrain, des missionnaires pour évangéliser, puis des administrateurs pour gérer le territoire et enfin des colons pour le peupler.
b. Les territoires de l’empire colonial
L’Empire colonial français est le deuxième plus vaste empire, après celui de l'Angleterre, et est présent sur tous les continents et sur tous les océans. 

En Afrique, la France possède : 
- l'Afrique du Nord avec l’Algérie, le Maroc et la Tunisie (la première est une colonie et les deux autres des protectorats) ;
- l’Afrique occidentale française ou l’AOF (Afrique occidentale française) ; 
- l'Afrique équatoriale française, l’AEF  (Afrique équatoriale française) ;
- Madagascar, île du Sud Est de l'Afrique ;
- l’Indochine, la Nouvelle Calédonie et quelques comptoirs commerciaux, tels que Pondichéry, Karibal, Mahé, Chandernagor… en Asie ;
- la Guadeloupe, la Martinique, les îles Antillaises, la Guyane française et Saint-Pierre-et-Miquelon en Amérique et dans l’océan Atlantique ;
- la Réunion, Saint-Paul, les îles Kerguelen et Crozet… dans l'océan indien.

L'Empire colonial français
2. La gestion et l’organisation de l’Empire français
a. Les formes de gestion
Les terres dominées par la France sont administrées de différentes façons :

Les protectorats comme par exemple le Maroc, la Tunisie ou le Cambodge, sont des territoires placés sous la dépendance de la France, mais ils gardent leur autonomie interne (gouvernement, institutions).
- Les colonies sont considérées comme des provinces métropolitaines, elles sont gérées par le ministère des Colonies, qui envoie sur place des Français. Les métropolitains administrent directement ces territoires sans que les autochtones puissent intervenir dans la gestion de leur propre terre.
- Les départements Français à statut particulier comme l’Algérie !
b. Des territoires complètement dominés
Les territoires de l’Empire colonial sont soumis à la domination politique, économique et culturelle de la France :

- sur le plan politique : la domination se traduit par l’omniprésence et la toute puissance des fonctionnaires et des militaires français qui monopolisent les postes à responsabilités ;
- sur le plan économique, cette domination revêt la forme de l'exploitation des ressources et des matières premières, dont la France profite pour fabriquer des produits à bas prix, lesquels sont exportés ensuite en France ainsi que de la main d'œuvre indigène ;
- sur le plan culturel, la France impose le français comme langue officielle, en développant notamment un programme d'alphabétisation, favorisant ainsi le recul des cultures indigènes.
c. une politique d'assimilation
L'adoption par les indigènes, de la langue, de la culture et des valeurs de la Métropole  sont les reflets de la politique d'assimilation mise en œuvre par la France.

Mais cette assimilation reste limitée dans les faits car les indigènes n’ont pas les mêmes droits civiques que les métropolitains ainsi ils n'ont pas le droit de vote et surtout ils dépendent du « Code de l’indigénat »… Il n'y a donc pas de véritable assimilation.
L’essentiel

La France possède un Empire colonial très vaste puisqu'il s'étend sur plusieurs continents. Ces territoires, qu'ils soient proches ou lointains sont tout à la fois :
- un réservoir de matières premières et de main d'œuvre,
- un marché réservé aux produits métropolitains.

Qu'ils aient le statut de protectorat, de colonie ou de département comme l'Algérie, ces territoires sont administrés directement par la France qui pratique vis à vis de ses indigènes une politique d'assimilation. Elle y développe l’alphabétisation, l’éducation, l’hygiène… mais dans les faits les droits des indigènes sont réduits.

Comment avez vous trouvé ce cours ?

Évaluez ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents