L'arme alimentaire - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

L'arme alimentaire

1. La domination alimentaire des pays développés
a. La puissance agricole est entre les mains des Etats-Unis et de l'Europe
Les pôles exportateurs de céréales, de produits laitiers et de viande bovine sont tous situés dans le Nord.
Les Etats-Unis et l'Europe représentent pour ces trois produits 50 % environ des exportations mondiales de la décennie 1990-1999. Pour les céréales, les Etats-Unis exportent 46 % du total mondial et l'Europe 14 %, pour les produits laitiers, c'est l'Union européenne qui assure 40 % des exportations et les Etats-Unis 11 %, enfin, la viande bovine est exportée à égalité ou presque entre ces deux géants de l'agriculture : 22 % pour l'Union européenne et 20 % pour les Etats-Unis.
La domination est donc avérée, les autres pays exportateurs importants sont l'Argentine, l'Australie, le Canada ou la Nouvelle-Zélande.
b. L'aide alimentaire
Le reste du monde, déficitaire, doit acheter sa nourriture, ce qui constitue une lourde charge pour les plus pauvres. D'ailleurs, certains doivent recourir à l'aide alimentaire des pays riches.
L'aide alimentaire est constituée de dons gratuits de nourriture attribués par les Nations-Unies dans le cadre du programme alimentaire mondial (PAM), par les Etats ou par les organisations humanitaires.
Les pays bénéficiaires sont les pays du Tiers Monde mais aussi la Russie.
Cependant, cette aide alimentaire peut avoir un effet pervers, à savoir la dépendance, c'est-à-dire la situation d'une population qui, du fait de ses déficits de production ou de ses habitudes de consommation, doit importer des aliments de manière régulière.
Cette dépendance diffuse aussi un modèle unique de production et d'alimentation et impose aux consommateurs, partout sur la planète, les mêmes produits modifiant et surtout uniformisant les goûts. Les habitudes du Nord s'imposent, de ce fait, au Sud.
2. Un marché sous le contrôle des firmes agroalimentaires
a. Les complexes agroalimentaires
Le complexe agro- alimentaire, appelé aussi agro-business, joue un rôle essentiel dans l'économie des pays développés. Aux Etats-Unis, il constitue 10 % de l'activité économique alors que l'agriculture seule n'en représente que 2 %.
La production agricole est au centre d'activités qui, en amont, fournissent les machines, la chimie et l'énergie nécessaires à la production. Cette production fournit en aval les industries agroalimentaires qui transforment, conditionnent et emballent les produits qui, ensuite, sont transportés puis distribués dans les commerces et les chaînes de restauration.
L'agriculteur n'est donc qu'un maillon de la chaîne.
Pour survivre, il doit être performant afin de permettre aux groupes multinationaux d'augmenter leurs parts de marché.
b. Les grandes firmes dominantes
Les géants de l'industrie agroalimentaire ont des chiffres d'affaires impressionnants qui s'énoncent en milliards de dollars. La première firme mondiale est Philips Morris dont le CA est de 55 milliards de $, Nestlé suit avec 50 milliards de $. La firme française Danone arrive au onzième rang avec 15 milliards de $. Elle a une activité fortement internationalisée et diversifiée et le groupe est implanté partout dans le monde. L'Asie est un énorme marché stratégique car, après le Japon et l'Asie du Sud-Est, Danone s'implante en Chine avec 1,3 milliard de consommateurs potentiels.
Nestlé, quant à lui, groupe suisse, a 500 usines dans le monde dont 46 % en Europe et 37 % en Amérique du Nord.

Le marché du blé constitue aussi un bon exemple de la domination des pays développés sur le marché mondial de l'alimentation, car cette céréale est maintenant la plus consommée sur la planète devant le riz. Les plus gros exportateurs sont les Etats-Unis (32 millions de tonnes/an) le Canada (20 millions de tonnes/an) la France (15 millions de tonnes/an).
Les grandes firmes de négoce sont américaines et françaises (Louis Dreyfus) et les flux d'exportation sont planétaires reliant entre eux les principaux ports du monde.

La domination est enfin technologique. Pour produire plus, il faut à l'agriculture des machines, des engrais et des semences de plus en plus performants et issus d'une recherche très onéreuse.
Il faut aussi innover dans la conservation et le conditionnement des aliments : cet ensemble d'industries et de services est l'apanage des pays développés.

L'essentiel

L'arme alimentaire est une des illustrations des rapports entre pays développés et Tiers Monde ; c'est un rapport déséquilibré qui est à l'avantage des pays développés. Dans le domaine alimentaire, peu de pays du Sud ont des surplus de produits agricoles, ils n'atteignent même pas l'autosuffisance. En revanche, les surplus du Nord sont contrôlés par de grandes sociétés possédant les technologies de pointe et, de ce fait, dominant les marchés de l'alimentation.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents