L'appétence alimentaire - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

L'appétence alimentaire

Objectifs
On dit souvent « il faut manger pour vivre et non vivre pour manger ». Il est vrai, d'une part, que manger procure du plaisir et la vue d'un plat appétissant fait saliver. D'autre part, on bénéficie actuellement d'un choix alimentaire considérable.
Comment s'exerce ce choix ? Pourquoi choisissons-nous un aliment plutôt qu'un autre ?
L'appétence alimentaire signifie l'attirance qu'exerce un produit consommable sur un individu.

Elle met en jeu plusieurs facteurs dont les fonctions sensorielles.

1. La gustation
La langue, grâce aux papilles gustatives, permet de distinguer quatre grandes familles de saveurs :
– le sucré ;
– le salé ;
– l'acide ;
– l'amer.

À la naissance, on possède déjà toutes ses papilles.

Les saveurs ne se limitent pas uniquement à ces quatre groupes : chacun peut également détecter des saveurs et sensations gustatives plus variées telles que le mentholé, le piquant, la réglisse, etc.

2. Le toucher
Il participe aussi à la perception du goût : un contact désagréable avec un aliment (que ce soit du point de vue de la température, de la rugosité, de la mollesse, etc.) peut suffire à ce que l'individu le refuse et le rejète.
3. L'odorat
Des informations olfactives telles que les odeurs, les parfums et les arômes des composés volatils peuvent dicter et influencer nos préférences et choix alimentaires.
4. La vision
L'apparence d'un aliment peut également entrer en jeu dans nos choix : on dit d'un aliment qu'il est plus ou moins appétissant, de la présentation d'un plat au restaurant qu'elle est soigneusement travaillée, etc.

De plus, aujourd'hui, les industriels jouent beaucoup sur le conditionnement de l'aliment pour favoriser la vente : l'emballage, la couleur, la forme, etc.

5. L'audition
Certains bruits peuvent être synonymes de mets appétissants et appréciés tels que le froissement d'un papier de bonbon ou le crépitement de céréales dans un bol de lait, etc.

 

L'essentiel

Le choix de nos aliments est notamment lié au goût et aux différentes saveurs perçues par les papilles de la langue. Néanmoins, les autres fonctions sensorielles entrent également en jeu dans ce choix.
À cela il faut aussi ajouter l'apprentissage de chacun, lié aux habitudes, à la religion et à la culture, avec leurs interdits et leurs libertés. Toutefois, une part de comportement inné existe : chacun possède ses propres préférences, comme le mettent en évidence les tests de saveur et de goût.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents