L'analyse grammaticale - Cours de Français avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

L'analyse grammaticale

Objectif : Il faut distinguer l'analyse logique de l'analyse grammaticale.
Un texte est fait de phrases, elles-mêmes composées de propositions, à leur tour constituées de mots.
L'analyse grammaticale sert à définir la nature et la fonction des mots contenus dans une phrase, alors que l'analyse logique s'intéresse à la nature et à la fonction des propositions qui constituent la phrase.  
1. L'analyse grammaticale
Elle sert à établir la nature et la fonction des mots.
a. La nature
Chaque mot d'une phrase appartient à une catégorie regroupant des caractéristiques communes.
Il existe neuf catégories de mots dans la langue française :
- le nom ou substantif
- le déterminant
- l'adjectif
- le pronom
- le verbe
- l'adverbe
- la préposition
- la conjonction
- l'interjection

Ex. : Ah ! la haute montagne attire vivement les sportifs.
- ah : interjection,
- la : article défini féminin singulier, c'est un déterminant,
- montagne : nom féminin singulier,
- haute : adjectif féminin singulier, il qualifie le nom « montagne »,
- attire : verbe « attirer » conjugué à la 3e personne du singulier du passé simple de l'indicatif,
- vivement : adverbe qui renforce le sens du verbe « attire ».

Remarque :  le genre et le nombre du déterminant et de l'adjectif sont déterminés par le genre et le nombre du nom qu'ils accompagnent.
b. La fonction
A chacune des neuf catégories de nature correspondent des fonctions qui permettent de savoir quel est le rôle de chaque mot et comment ils sont liés les uns aux autres mots dans la phrase.

Les principales fonctions dans la phrase sont les suivantes :
- le sujet,
- le verbe,
- le complément d'objet direct, indirect ou second,
- le complément circonstanciel de temps, de lieu, de manière, de cause, ...

2. Mise en application
Phrase 1 : Depuis qu'il est ici, mon collègue a remarqué qu'il a moins de travail.
Phrase 2 : Le chien a perdu la balle que son maître lui a lancée.
Phrase 3 : Nous sommes partis tard mais j'ai eu mon avion parce que le taxi a roulé très vite.

En reprenant les exemples ci-dessus, faire l'analyse grammaticale des mots suivants :
collègue (phrase 1), depuis que (phrase 1), son (phrase 2), lui (phrase 2), mais (phrase 3), vite (phrase 3)

• collègue : nom commun, masculin, singulier, sujet du verbe « a remarqué » ;
• depuis que : conjonction de subordination, elle relie la proposition subordonnée circonstancielle de temps à la principale « mon collègue a remarqué » ;
• son : adjectif possessif masculin singulier, il détermine le nom « maître » ;
• lui : pronom personnel masculin singulier, complément d'objet indirect du verbe « a lancé » ;
• mais : conjonction de coordination, elle relie la proposition principale « j'ai eu mon avion » à la proposition indépendante précédente.
• vite : adverbe de manière, complément circonstanciel de manière du verbe « a roulé ».

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents