L'aide à la procréation - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

L'aide à la procréation

Objectif : Un certain nombre de couples n'arrivent pas à obtenir une gestation. Mais les connaissances actuelles permettent dans un grand nombre de cas de diagnostiquer les causes du problème. Quelles sont ces causes et les solutions qui peuvent être apportées ?
1. Les causes d'infertilité
a. Les causes d'origine féminine
Dans un grand nombre de cas, ces causes peuvent être des troubles de l'ovulation dont on recherchera l'origine grâce à un bilan des hormones.

Une autre cause fréquente est l'obstruction des trompes qui a souvent pour origine une infection.

Un petit nombre de cas peut être dû à une mauvaise réceptivité du sperme.

 

b. Les causes d'origine masculine
Les spermatozoïdes peuvent être insuffisants en concentration dans le sperme (oligospermie) ou même absents (azoospermie).

Il peut y avoir un nombre élevé de spermatozoïdes anormaux (tératospermie ) ou un défaut de mobilité (asthénospermie).

 

2. Les techniques
a. La stimulation ovarienne
Elle consiste en un traitement hormonal provoquant la maturation des follicules et l'ovulation. Cette méthode est aussi employée dans les protocoles de fécondation in vitro.

 

b. L'insémination artificielle
Elle peut être réalisée avec le sperme du conjoint ou d'un donneur.
c. La fécondation in vitro
La FIVETE ou la fécondation in vitro suivi du transfert de l'embryon se déroule de la manière suivante : on prélève les ovocytes dans l'ovaire après stimulation ovarienne, pour les mettre en contact avec les spermatozoïdes. On attend alors que des fécondations se réalisent et on laisse se dérouler les premières mitoses pour transfèrer ensuite dans l'utérus 1 à 4 embryons constitués le plus souvent de 4 ou 8 cellules.

Une technique très récente consiste à injecter un spermatozoïde directement dans le cytoplasme de l'ovocyte : c'est l'ICSI (injection intra–cytoplasmique du spermatozoïde).

 

Si l'infertilité est due aux 2 parents, il peut avoir transfert d'un embryon venant d'un donneur anonyme.

 

3. La surveillance de la grossesse

 

Elle peut être réalisée grâce aux examens échographiques qui permettent de suivre le développement du fœtus et de détecter des malformations.

On peut aussi prélever des cellules fœtales afin de réaliser un diagnostic prénatal. Ce prélèvement se fait par amniocentèse (ponction du liquide amniotique contenant des cellules fœtales), par choriocentèse (prélèvement des cellules des villosités du placenta), ou encore par cordocentèse (ponction de sang fœtal dans le cordon ombilical).
Quelque soit la technique choisie, on peut ensuite réaliser le caryotype des cellules afin de dépister par exemple la trisomie 21, faire une analyse biochimique ou encore rechercher certains gènes connus responsables de maladies.

 

L'essentiel

L'infertilité peut être d'origine féminine comme masculine.

Selon la cause de la stérilité du couple, plusieurs techniques sont à la disposition des médecins :

  • la stimulation ovarienne ;
  • l'insémination artificielle ;
  • La fécondation in vitro ;
  • l'ISCI.

    Le diagnostic prénatal permet de prévenir les parents des risques encourus par l'embryon et de proposer une interruption de grossesse.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents