L'Afrique, un continent à l'histoire tourmentée - Cours de Géographie avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

L'Afrique, un continent à l'histoire tourmentée

Quels sont les facteurs historiques qui expliquent l'état actuel de l'Afrique ?
1. Une histoire jalonnée de traumatismes
a. La traite des Noirs
L'extension de l'Empire musulman au Moyen-âge marque durablement l'histoire de la partie nord du continent africain.

Les Arabes sont, en effet, venus chercher des Africains au Sahel et le long de la côte Est de l’Afrique pour les faire travailler comme esclaves dans leur empire.

Puis, entre les XVIe et XIXe siècles, les Européens ont à leur tour vidé le continent de plusieurs millions d’Africains pour les revendre en tant qu’esclave en Amérique.
b. La mise en place du système colonial
Au XIXe siècle, commence le phénomène de colonisation par les Européens (Français, Anglais, Portugais, Belges...). Ils imprègnent l'espace africain de leur emprunte culturelle et religieuse avec l'envoi de missions chrétiennes, humanitaires et médicales.

Ensuite à cette phase de conquête succède une phase de partage des territoires entre les différentes métropoles européennes. Et une fois le terrain complètement conquis, les nations européennes s'installent durablement en y envoyant des colons peupler les territoires conquis.

Ces derniers s'installent et imposent leur langue, leur modèle d'éducation.... Et la prise de possession territoriale s'accompagne de la mise en place d'une économie coloniale (exportations de matières premières et importations de produits finis) très favorable à la métropole.
Ces territoires colonisés deviennent les sujets des métropoles européennes qui ne reconnaissent pas aux indigènes le statut de citoyen. Mais les événements du XXe siècle poussent les nations colonisés à revendiquer leur indépendance.
2. De la lutte pour l'indépendance...
a. La prise de conscience
La Première Guerre mondiale joue un rôle de déclencheur des nationalismes africains. Les soldats africains, envoyés comme « chair à canon » sur le front européen et l'effort de guerre demandé aux colonies amènent les Africains à prendre conscience de leur droit à se gouverner eux-mêmes.

Et la Seconde Guerre mondiale joue un rôle d'accélérateur qui structure les mouvements revendiquant l'indépendance (nationalismes).
b. L'indépendance en douceur
Après la Seconde Guerre mondiale, les mouvements nationalistes sont encouragés par la pression exercée par les Etats-Unis et l'URSS. Les métropoles européennes finissent par céder et accordent l'indépendance à l'Afrique du Nord et plus tard à l'Afrique noire.
c. L'indépendance par les armes
Cependant, la décolonisation revêt parfois un caractère très violent. C'est le cas notamment de la décolonisation française marquée par deux longs conflits coloniaux : la guerre d'Indochine (1946 à1954) et la guerre d'Algérie.

La décolonisation portugaise est plus tardive mais pas moins violente, en effet, dès 1961 en Angola et en Guinée-Bissau et à partir de 1964 au Mozambique, les soulèvements se multiplient. 

Le Portugal réagit vivement et s'accroche désespérément à ses colonies, reflet de sa puissance. Mais au bout d'une décennie de conflits, il cède tout comme les autres métropoles et accorde l'indépendance aux îles du Cap Vert et de Sao Tomé en 1974  et un an plus tard aux colonies continentales.
3. ...à l'instabilité politique actuelle
a. De nombreux conflits…
A l'heure actuelle, l’Afrique est le continent qui concentre le plus grand nombre de conflits. Cette instabilité trouve son origine dans le tracé des frontières imposé par les puissances coloniales au moment du partage des territoires, partage qui ne tient absolument pas compte de la répartition des ethnies.

Les conséquences au présent sont dramatiques car le continent est marqué par l'instabilité politique caractérisée par :
- un respect très limité des droits de l'homme,
- une multiplication des coups d’Etats,
- une multiplication des guerres civiles opposant des populations pour des raisons ethniques ou religieuses.
b. ... et une autre forme de dépendance
Les guerres africaines accroissent la dépendance politique des Etats, contraints de s'endetter pour s'équiper militairement.

Les guerres entraînent surtout une grande insécurité, des famines et des déplacements de populations ainsi qu'une autre forme de dépendance vis à vis du monde développé.
L'essentiel

Le continent africain est marqué par une histoire mouvementée. Ses relations avec le monde non africain sont caractérisées par la domination de l'autre : l'Arabe d'abord, l'Européen ensuite.

Pourtant au XXe siècle, au lendemain des deux conflits mondiaux, le sentiment national africain s'éveille et la volonté d'indépendance s'affirme au sein des populations africaines. 

Mais pour beaucoup de jeunes Etats africains, l'indépendance s'est accompagnée d''une grande instabilité politique, encore aujourd'hui, ce qui favorise une autre forme de dépendance politique.

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents