L'action de l'Homme modifie la faune et la flore - Cours de SVT avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

L'action de l'Homme modifie la faune et la flore

Objectifs : L’homme influence l’environnement par ses pratiques agricoles, industrielles ou de transport. Quelles sont les conséquences de ces pratiques sur les êtres vivants qui peuplent les milieux de vie que l'homme modifie ? Les conséquences sont-elles toujours néfastes ?

1. Un exemple : L'assèchement du marais d'Orx
Avant le 19e siècle, la région des Landes de Gascogne est en grande partie occupée par les landes et les marécages. C’est donc une zone particulièrement humide. Les pâturages sont dédiés à l’élevage de moutons.
Les activités agricoles y sont restreintes.

A la fin du 19e siècle, afin d’intensifier l’agriculture, on va assécher la surface des sols : on divise les zones de cultures par des canaux de drainage.
On crée des exploitations de pins maritimes. On cultive le maïs sur d’anciens terrains humides, et l’activité forestière remplace l’élevage de moutons.

En modifiant le paysage au profit des espèces végétales qu’il cultive, l’homme est à l’origine d’une perte de biodiversité : de nombreuses espèces tendent à disparaître de la région.

L’utilisation de produits chimiques divers est associée aux pratiques agricoles intensives : on utilise de nombreuses substances chimiques comme des engrais pour favoriser le développement des végétaux, des insecticides et des herbicides pour lutter contre les ravageurs de culture.
L'utilisation d'engrais, d'insecticides et d'herbicides n'a pour objectif que celui de produire plus.

On peut étudier l’effet de ces deux pratiques sur les populations animales (faune) et végétales (flore) en faisant l’inventaire des espèces présentes dans les deux environnements.

Ces pratiques conduisent à une modification très importante des populations animales habitant initialement dans le milieu :
  • La détérioration des différents habitats nuit à la diversité écologique, les animaux quittent le milieu.
  • L'action toxique de certains produits chimiques peuvent conduire à la disparition de certaines espèces animales.
2. L’homme participe désormais au maintien et au développement de la biodiversité

L’Homme a pris conscience de son influence néfaste sur la biodiversité, il enregistre une baisse du nombre d’espèces d’êtres vivants dans les milieux qu'il colonise.
Un certain nombre de mesures ont été prises pour protéger la diversité des êtres vivants avec la création de parcs naturels (dans lesquels de nombreuses espèces sont protégées).

Ainsi, le marais d'Orx a-til été restauré après avoir subi des pratiques agricoles intensives. Aujourd'hui plusieurs espèces menacées y sont protégées et y trouvent refuge, par exemple :
- le vison d'Europe, un petit mammifère ;
- la grue cendrée, un oiseau ;
- la cistude d'Europe, une tortue ;
- l'esturgeon, un poisson ;
- la chauve-souris...

L’essentiel

Les activités humaines comme la déforestation, l’agriculture intensive, l’industrialisation ont pendant longtemps modifié la faune et la flore conduisant à une forte baisse de la biodiversité. Depuis une quinzaine d’années, les pays prennent peu à peu conscience de l’importance de maintenir une grande diversité d’espèces et tentent désormais de protéger la faune et la flore voire même de la développer en réintroduisant certaines espèces animales ou végétales.

 

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents