Investissement et rentabilité - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Investissement et rentabilité

Si l'on demande aux entrepreneurs quel est le facteur déterminant dans leur décision d'investir, ils répondront de façon unanime que c'est le profit escompté ou, autrement dit, la rentabilité.
1. La rentabilité économique
Un investissement n'est réalisé que s'il génère un excédent brut d'exploitation (l'EBE ou le profit). Le ratio : EBE/capital investi, mesure la rentabilité économique de l'entreprise. Si un taux égal à 5 % traduit une bonne rentabilité économique. L'opération se justifie.
2. La rentabilité financière ou profitabilité
Néanmoins, un tel calcul n'est pas suffisant pour apprécier la rentabilité réelle d'un investissement. En effet, si l'entreprise emprunte, les frais financiers (le coût de l'emprunt) qu'elle aura à supporter pèsent sur l'EBE. C'est la raison pour laquelle il convient de mesurer sa rentabilité financière qui prend en compte l'impact du remboursement des frais financiers sur ses résultats. La rentabilité financière est donc conditionnée par le niveau des taux d'intérêt réels.

Ainsi, la rentabilité financière, que l'on nomme aussi profitabilité, peut se calculer de deux manières : 

• rentabilité financière = EBE - frais financiers ;
• rentabilité financière = taux de rentabilité économique - taux d'intérêt réel.

Des taux d'intérêt élevés ont pour conséquence d'accroître les frais financiers et donc de décourager l'investissement. Ainsi, si la rentabilité économique d'une entreprise est de l'ordre de 5 % mais que le financement de l'opération se fait sur la base d'un emprunt bancaire à un taux réel de 6 %, la rentabilité financière est négative. L'opération n'est pas rentable.
3. Du taux d'intérêt nominal au taux d'intérêt réel
Le taux d'intérêt réel est égal au taux d'intérêt nominal duquel on retranche l'inflation.

C'est le taux d'intérêt réel qui détermine le coût d'une opération financière et non pas le taux nominal (taux fixé par un organisme financier pour une opération de prêt ou de placement).

Illustrons cela par un exemple :
un ménage place en début d'année 1 524 euros (10 000 francs) sur un livret. Le taux d'intérêt versé par l'organisme financier, le taux nominal, est de 3 %. Si durant l'année l'inflation est de 3 %, il est clair que les gains engendrés par les intérêts sont annulés par la hausse des prix. En conséquence, le taux d'intérêt réel est nul. 

L'essentiel

La rentabilité financière ou profitabilité est un déterminant fondamental de l'investissement.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents