Forces productives, rapports de production et mode de production chez Marx - Maxicours

Forces productives, rapports de production et mode de production chez Marx

« N'est-ce pas dire assez que le mode de production, les rapports dans lesquels les forces productives se développent, ne sont rien moins que des lois éternelles, mais qu'ils correspondent à un développement déterminé des hommes et de leurs forces productives, et qu'un changement survenu dans les forces productives des hommes amène nécessairement un changement dans leurs rapports de production ? » Karl Marx, (Misère de la philosophie, 1847).

1. Des moyens de production aux forces productives
a. Les moyens de production
Marx distingue deux grandes catégories de moyens de production. Les moyens passifs qui correspondent aux ressources naturelles, et les moyens actifs qu’il appelle les forces productives.

b. Les forces productives
Les forces productives sont composées des instruments de production, outils et machines mais aussi la technique utilisée et l’organisation du travail. Mais les forces productives se composent aussi de la force de travail des hommes, des connaissances et des savoir-faire de cette force de travail. La combinaison de ces forces productives donne naissance à la richesse produite par le système de production.

L’état des forces productives dépend de trois éléments importants qui sont le niveau de qualification de la force de travail, le niveau de collectivisation de ces forces et leur niveau d’utilisation. Ainsi les différents niveaux de ces trois éléments peuvent caractériser de façon fondamentale le mode production.
Dans le cas du mode production esclavagiste par exemple, le niveau d’utilisation du travail humain comme force productive est très élevé. Dans le cas du capitalisme, c’est le haut niveau de qualification qui détermine pour une part importante l’état des forces productives.

c. L’état des forces productives détermine les rapports de production
La notion de rapport de production est fondamentale chez Marx et est déterminée par l’état des forces productives. Marx définit la notion de rapport de production comme étant l’ensemble des relations sociales qui vont s’établir entre les hommes dans le cadre de l’activité productive. Ainsi la propriété du capital comme force productive détermine le rapport de production propre au capitalisme, le salariat.

2. Des rapports de production au mode de production
« Les rapports sociaux sont intimement liés aux forces productives. En acquérant de nouvelles forces productives, les hommes changent leur mode de production, et en changeant le mode de production, la manière de gagner leur vie, ils changent tous leurs rapports sociaux » Karl Marx, (Misère de la philosophie, 1847).
a. Les rapports de production
Les rapports de production vont ainsi déterminer les relations entre les hommes au sein de la société afin de mettre en œuvre les forces productives nécessaires à la production. Dans son analyse, les rapports de production correspondent plus particulièrement aux rapports de propriété des moyens de production, c'est-à-dire les règles et modalités d’utilisation et d’appropriation des forces productives.
Les rapports de production organisent la façon dont la richesse issue du travail humain sera répartie entre les forces productives, dans le cas du capitalisme entre les propriétaires du capital et les salariés.

Les rapports de production dans la société capitaliste sont pour Marx un rapport d’exploitation de l’homme par l’homme. En effet, les propriétaires du capital s’approprient la survaleur créée par les prolétaires. Chaque type de rapports de production correspond à une certaine forme d’organisation sociale. Marx distingue quatre grandes formes d’organisation des rapports de production : esclavagisme, servage, fermage, salariat.

b. Le mode de production
La combinaison des forces productives et des rapports de production déterminent le mode de production. Ainsi, dans le mode de production capitaliste correspond à un certain état des forces productives et au salariat en tant que rapport de production. Le mode de production donne naissance aux classes sociales dominées et dominantes. Dans le cas du capitalisme, la classe dominante est la bourgeoisie qui détient les moyens de production et exploite le travail de la classe ouvrière, les prolétaires qui ne disposent que de leur seule force de travail. Le mode de production est donc un rapport social qui va déterminer l’ensemble des relations de pouvoirs au sein de nos sociétés.

L’essentiel

L’analyse de Marx le conduit à mettre en évidence que l’histoire de nos sociétés s’articule sur l’existence de forces productives qui déterminent les rapports de production. Ces rapports de production correspondent à la façon dont les forces productives sont appropriées au sein de la société. Dans le capitalisme, le rapport de production est le salariat qui renvoie à une situation d’exploitation des ouvriers par les détenteurs du capital, la bourgeoisie. Le mode de production est la conjonction d’un certain état des forces productives et du rapport de production.
Synthèse visuelle

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent