Emploi, inactivité chômage, des frontières de plus en plus floues - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Emploi, inactivité chômage, des frontières de plus en plus floues

1. Population active et inactive
a. Définition de la population active
Selon l'INSEE, est actif celui qui, soit exerce une activité rémunérée salariée ou indépendante, soit aide un membre de sa famille dans son activité professionnelle, soit est stagiaire ou apprenti, soit cherche un emploi. Il y a alors 26,5 millions d'actifs en France, le reste de la population étant inactif.

b. Les chômages
Le chômage est un problème récurrent de déséquilibre entre demandes et offres d'emplois. Le phénomène s'est durement accru après la crise des années 1970 dans les PDEM (Pays développés à économie de marché). La France a été particulièrement touchée, comptant officiellement jusqu'à 3,5 millions de chômeurs environ.

Au-delà du constat de la persistance du chômage se pose la question des méthodes de calcul du nombre de chômeurs en France. Officiellement, deux normes de définition existent : le chômage au sens du BIT, et le chômage au sens de l'ANPE. L'INSEE, pour sa part, retient les critères établis par le BIT pour donner régulièrement le chiffre des personnes sans emploi à la recherche d'un emploi (PSERE) : être sans emploi, à la recherche effective d'un emploi, sans avoir travaillé plus d'une heure dans la semaine précédant l'enquête.
L'ANPE recense quant à elle les demandeurs d'emploi en fin de mois (DEFM) qu'elle répartit en huit catégories, la première catégorie étant le nombre publié chaque mois du nombre de chômeurs. Les autres catégories recensant les chercheurs d'emploi à temps partiel, en CDD, ou les personnes ayant travaillé plus de 78 heures le mois précédent, ne sont pas publiées.
2. Des situations ambiguës
a. Un chevauchement certain
Hormis la norme officielle de définition, on constate une diversité des situations possibles face à l'emploi. Le schéma de J. Freyssinet semble toujours valable : les frontières entre emploi, inactivité et chômage sont poreuses, en raison de l'augmentation de conditions « hybrides » depuis une vingtaine d'années.

Comment qualifier les temps partiels subis autrement que comme un semi-chômage ? Que faire des chômeurs découragés qui ne sont plus recensés dans la statistique officielle ? Quel statut accorder réellement aux préretraites ? Comment estimer la part du travail clandestin ? Ces questions ne sont pas anodines et montrent qu'il existe une marge importante d'incertitude dans la mesure du chômage...
J. Freyssinet, Le Chômage, La Découverte, coll. « Repères », 1998.
b. Le halo du chômage
Il ne faut cependant pas se limiter à ces seuls chevauchements, puisqu'une partie des travailleurs sont en situation de sous-emploi. Ce terme désigne l'ensemble des personnes ne travaillant pas autant qu'elles le souhaiteraient, ou dans des conditions de précarité forte.

C'est le cas par exemple des travailleurs en intérim, des personnes effectuant des stages ou encore ayant des emplois aidés de type Contrat emploi solidarité (CES). Leur statut d'actif occupé est souvent provisoire, sur des périodes assez courtes. Ces personnes font alors partie du halo du chômage, du fait de leur vulnérabilité face à l'emploi. Elles connaissent en effet souvent un chômage répétitif, faiblement indemnisé à cause de leurs multiples passages sur le marché du travail. Ce halo du chômage représente près de 2 millions d'actifs, lorsque l'on additionne les CDD (Contrats à durée déterminée), les travailleurs temporaires, les apprentis et les contrats aidés.

L'essentiel

La définition du chômage pose désormais problème du fait de la diversité des situations individuelles possibles face à l'emploi. Un certain nombre de personnes se trouvent dans une position intermédiaire entre l'emploi, l'inactivité et le chômage. De fait, il n'est guère possible de comptabiliser strictement les actifs et les inactifs.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents