De nouveaux modes de vie (1945-1995) - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

De nouveaux modes de vie (1945-1995)

Quels changements de comportements et de mode de vie accompagnent les mutations de la société française ?
1. L'entrée de la société française dans l'ère de la consommation de masse (1945-1968)
a. Vers une société de consommation
Grâce à la hausse du niveau de vie et à la diversité de la production, un grand nombre de Français accèdent à la consommation de masse. 

Cette consommation se diversifie et porte moins sur l'alimentation et l'habillement et davantage sur la santé et les loisirs qui connaissent d'ailleurs un essor considérable grâce aux congés payés (cinq semaines) et à la réduction du temps de travail.

Les habitudes et modes de consommation évoluent grâce au développement de la publicité et des supermarchés ainsi qu'à l'essor du crédit.
b. La démocratisation du confort
La société devient de plus en plus urbaine : les villes s'étendent de plus en plus sur leur périphérie où se construisent de grands ensembles au confort moderne (les cités) qui permettent de résoudre le problème du manque de logements.

Inversement les campagnes subissent l'exode rural, le mitage industriel et la périurbanisation ainsi que le recul des traditions.

Le baby-boom favorise l'émergence d'une nouvelle catégorie de consommateurs : les jeunes. Ces derniers incarnent la société de consommation dont ils véhiculent les produits comme le jeans par exemple, mais aussi la musique avec l'essor du yéyé et du rock.

Le système éducatif se démocratise en s'ouvrant à un plus grand nombre.
2. 1968-1983 : entre contestation et conquête des libertés
a. Les nouvelles libertés
Les années 1970 et 1980 sont marquées par des progrès significatifs dans le domaine des libertés, notamment dans celui des mœurs.

C'est durant cette période que les femmes conquièrent un certain nombre de droits comme celui d'avorter accordé par la loi Veil de 1975. La lutte pour l'émancipation féminine est incarnée par le Mouvement de libération de la femme (MLF) qui revendique l'égalité des droits entre les femmes et les hommes.

À partir de 1981-1982, la liberté de la presse est renforcée par la loi. C'est aussi durant cette période qu'est autorisée la diffusion des radios libres (FM).
b. Démocratisation ou uniformisation culturelle ?
La culture de masse fait son apparition et la télévision en devient le premier support de diffusion au détriment de la presse, du livre et des spectacles.

Ces supports traditionnels de transmission culturelle sont en effet en recul et ce malgré toute une politique de démocratisation de la culture qui se traduit notamment par la construction de l'Opéra Bastille.
Dans le domaine des loisirs, on assiste à l'apparition d'autres formes de pratiques qui deviennent rapidement des références de la culture de masse :
- développement des parcs de loisirs sur le modèle américain (Eurodisney, parc Astérix) ;
- les événements sportifs comme les jeux olympiques ou la coupe du monde de football deviennent de véritables spectacles.
c. La contestation de la société de consommation
Les années 60 s'achèvent dans la contestation : d'estudiantin le mouvement devient rapidement social.

La génération du baby-boom conteste en effet le pouvoir en place et rejette la société de consommation de masse, au nom de modèles utopiques et exotiques comme par exemple le mouvement hippie.
3. Des années 80 à nos jours : trois décennies marquées par la crise et la précarité
a. La crise de la société de consommation
À partir du début des années 70 la société de consommation est frappée par une crise qui engendre précarité et pauvreté.

Chômage, misère (SDF), recul du monde ouvrier, vieillissement de la population posent le problème des assurances sociales et du paiement des retraites.

Les inégalités se creusent et favorisent l'émergence d'un "quart monde", constitué de personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté, parfois même en travaillant.

Cependant les grands mouvements sociaux sont moins nombreux et, lorsqu'ils éclatent, échappent en grande partie aux syndicats comme lors des grèves de 1995.
b. L'affaiblissement du tissu social
La famille traditionnelle éclate : un mariage sur trois se termine par un divorce et les familles monoparentales (une famille avec un seul parent) ou recomposée (une famille composée d'enfants issues de différentes unions) se multiplient.

La perte des repères traditionnels favorise la montée de l'individualisme et l'isolement des plus fragiles. La délinquance, juvénile notamment, se développe également et touche considérablement les milieux populaires et immigrés. La médiatisation et la récupération politique de cette délinquance renforcent le racisme et le sentiment d'insécurité.
L'essentiel 

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la France connaît une phase de reconstruction qui permet un essor rapide de son économie et, par voie de conséquence, une hausse du niveau de vie de sa population. Le pays entre alors dans l'ère de la société de consommation.

Toutefois, dès la fin des années 60 (mai 1968), la société française connaît une crise sociale et morale qui remet en question les fondements de la société de consommation. Cette crise permet un progrès des libertés mais elle favorise également l'individualisme.

Dans les années 70, l'économie qui entre dans une phase de crise : la France est alors confrontée à la précarité de l'emploi et connaît un renforcement des inégalités. 

Toutefois, la modernisation et l'uniformisation de la société se poursuivent dans le contexte de la mondialisation.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents