Churchill et l'Angleterre en guerre - Cours d'Histoire avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Churchill et l'Angleterre en guerre

1. La ténacité britannique
L’effondrement français laisse la Grande-Bretagne, médiocrement préparée, seule en guerre contre l’Allemagne et l’Italie. Mais Winston Churchill, récent Premier ministre, proclame la volonté de résistance du peuple britannique.
Le 16 juillet 1940, Hitler ordonne la préparation d’un débarquement en Angleterre, précédé d’une offensive aérienne qui débute le 8 août par le pilonnage des installations côtières anglaises.

Au début de septembre, l’usure des appareils et la fatigue des équipages trop peu nombreux diminuent la résistance de la R.A.F (Royal Air Force). L’aviation allemande (la Luftwaffe) pratique alors des raids de terreur effectués jour et nuit sur Londres et les agglomérations industrielles. C’est un échec, les Anglais ne cèdent pas et la « bataille d’Angleterre » a suffisamment éprouvé l’aviation allemande pour que Hitler ajourne l’ordre de débarquement.
Le conflit prend alors la forme d’une guerre d’usure. L’Axe pense réduire la Grande-Bretagne en paralysant ses approvisionnements. La lutte a désormais pour enjeu les grandes routes maritimes reliant les îles britanniques à leurs sources de ravitaillement : la Méditerranée et l’Atlantique.

L’essentiel

Après la défaite française s’engage alors la « bataille d’Angleterre ». L’aviation allemande pilonne inlassablement Londres et les grandes villes industrielles anglaises. Mais la résistance britannique ne faiblit pas. Finalement, Hitler ajourne son projet de conquête de l’Angleterre et tente de tout mettre en œuvre pour paralyser les routes vitales à son approvisionnement.

2. La lutte pour la Méditerranée
La stratégie germano-italienne a pour objectif les bases anglaises en Méditerranée : Gibraltar, Malte, l’Egypte.
Pour faciliter son action, Hitler tente, en vain, d’entraîner à ses côtés l’Espagne et la France. Pourtant, de graves incidents entre la France et l’Angleterre ont lieu, surtout quand les Anglais, redoutant la prise de la flotte française par l’Axe, détruisent plusieurs navires français à Mers-el-Kébir en juillet 1940.

Dès la fin de l’année 1940, deux foyers de guerre existent en Méditerranée. L’un est de courte durée. Les Allemands envahissent la Yougoslavie et conquièrent la Grèce en avril 1941. En Crète, les Allemands installent une base aéronavale redoutable pour les communications britanniques en Méditerranée orientale.
En Libye, l’« Afrika Korps » du général Rommel repousse les Anglais en Egypte en 1941. Si l’Angleterre parvient à maintenir sa présence au Moyen-Orient et dans le canal de Suez, les navires britanniques ne peuvent plus emprunter la Méditerranée et contournent l’Afrique par le sud.

L’essentiel

La Méditerranée devient le théâtre de conflits entre Allemands et Britanniques. Les Allemands parviennent à gêner considérablement les Anglais en Méditerranée orientale par l’occupation de la Grèce et de la Crète. En Afrique du Nord, les Anglais subissent des revers et sont confinés en Egypte où ils maintiennent leur position.

3. La question de l’Atlantique : le rapprochement anglo-américain
La survie de la Grande-Bretagne dépend donc du maintien de la navigation sur l’océan Atlantique où se développe une guerre sous-marine. Les convois britanniques subissent de nombreuses pertes.
Les Américains, persuadés qu’une victoire de l’Axe peut mettre en péril les Etats-Unis, sont décidés à soutenir la Grande-Bretagne.
En mars 1941, le président Roosevelt fait adopter la loi du prêt-bail, qui autorise le gouvernement américain à mettre à la disposition des Alliés tous les produits nécessaires à la guerre.
En août 1941, la solidarité anglo-américaine s’affirme : Churchill et Roosevelt se rencontrent et publient la Charte de l’Atlantique énonçant les principes démocratiques sur lesquels le monde d’après-guerre doit se reconstruire.
Ainsi, les Américains participent de plus en plus à la protection de l’Atlantique aux côtés de l’Angleterre.
L’essentiel

L’approvisionnement de la Grande-Bretagne dépend directement de sa mainmise sur l’océan Atlantique. Elle cherche donc à engager les Etats-Unis dans cette voie. Mais les Américains restent profondément isolationnistes, donc peu enclins à intervenir dans un conflit qui leur est étranger.

Repères

Juillet 1940 : bombardement de la flotte française par les Anglais à Mers-el-Kébir.
8 août 1940 : début des attaques allemandes sur l’Angleterre.
Avril 1941 : conquête allemande de la Grèce, menace sur les bases anglaise de Malte.
Printemps 1941 : les armées anglaises sont repoussées en Egypte par le général Rommel.
Mars 1941 : loi du prêt-bail.
Août 1941 : Charte de l’Atlantique signée entre la Grande-Bretagne et les Etats-Unis.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents