Maxicours.com, Le N°1 du soutien scolaire sur Internet

Exercices et Cours de Mathématiques, Français, Anglais...

Première visite
Je m'abonne !




  SES  

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de SES. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en SES, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / SES / 1re ES
La contrainte budgétaire  
  • 1. La dette publique, un...
    • a. Le poids de la dette
    • b. Les dangers de l'endettement public
  • 2. Des prélèvements...
    • a. L'argument de la...
    • b. Un problème...

1. La dette publique, un déséquilibre financier
a. Le poids de la dette
La dette publique représente la somme totale des emprunts cumulés de l'Etat. Son poids en France est relativement important : la dette avoisine les 60 % du PIB annuel (produit intérieur brut).

Cette situation s'explique facilement. Les pouvoirs publics ont pris en charge de nombreuses dépenses courantes, dans une conjoncture difficile depuis vingt ans (les contributions publiques rentraient mal du fait de la crise). Le recours à l'endettement était donc naturel, ce qui permettait par ailleurs de soutenir l'économie nationale dans cette période difficile.

Malheureusement, la difficulté de cette politique de soutien est qu'elle augmente (du moins dans un premier temps) le déficit public annuel. Ce déficit augmente à son tour la dette des pouvoirs publics, qui sont alors dans l'obligation, soit d'emprunter, soit d'augmenter certains impôts. Il s'agit donc d'une sorte de spirale infernale...
b. Les dangers de l'endettement public
Si les politiques économiques de soutien sont toujours d'actualité, deux problèmes sont cependant souvent évoqués : la « soutenabilité » des niveaux d'endettement des Etats et la question des effets d'éviction.

La soutenabilité s'analyse au regard du poids du service de la dette qui mesure le montant que l'Etat consacre chaque année au remboursement de la dette publique (intérêt + capital). Il faut savoir qu'une part importante des dépenses publiques ne servent
...
Cette fiche de cours t'intéresse ?
N'attends plus pour la voir en intégralité !