• CP
  • CE1
  • CE2
  • CM1
  • CM2
  • 6e
  • 5e
  • 4e
  • 3e
  • 2e
  • Première
  • Terminale

Géographie

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Géographie. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Géographie, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Géographie / Terminale L
L’Europe des 27  
  • 1. Qu’est-ce que l’Europe...
    • a. Objectif : construire...
    • b. Résultat : une...
    • c. Une limite : tous les pays ne sont...
  • 2. Quels défis pour...
    • a. Le défi des...
    • b. Les défis de...

L’Europe des 27 se voit confrontée à deux défis majeurs : l’élargissement qui peut fragiliser la construction et qui nécessite des réformes ; l’approfondissement sachant que l’objectif final de l’UE ne fait pas l’unanimité entre les Etats membres : les tenants d’une Europe fédérale s’opposent aux défenseurs d’une Europe des nations. Comment s’organise cette Europe à 27 ?
1. Qu’est-ce que l’Europe des 27 ?
L’Europe des 27 fait référence à l’Union Européenne, dont le nombre de membres est passé de 15 à 25 en mai 2004 et à 27 en janvier 2007. La construction européenne est un projet ambitieux et original, unique dans l’histoire. Rompant avec un passé sanglant, les Etats européens ont décidé de s’unir autour de valeurs communes (démocratie et libéralisme). Cette démarche s’appuie sur des réalisations concrètes, notamment économiques.
a. Objectif : construire l’Europe pour construire la paix
Construire un espace de paix, de démocratie et de solidarité

La construction européenne s’inscrit dans un contexte international d’après guerre. Affaiblis par deux conflits, inquiets de la déchirure créée par la guerre froide, les pères fondateurs de l’Europe ont souhaité l’existence d’un espace de paix et de prospérité en Europe, sous la forme d’une communauté d’Etats nations coopérant entre eux. Le respect de la démocratie et le libéralisme sont les deux piliers de cette alliance.

Le premier rapprochement franco-allemand débouche, en 1951, sur la création de la CECA (Communauté Economique du Charbon et de l’Acier), puis de la CEE (Communauté Economique Européenne) avec le traité de Rome, en 1957. Le principe de supranationalité émerge alors en Europe.

Construire un espace économique unifié

La CEE est apparue comme la consécration économique de la volonté d’union des Etats d’Europe de l’Ouest. Le traité de Rome affirme la nécessité d’assurer aux citoyens européens le progrès social et économique : en éliminant toutes les entraves (ex. barrières douanières), ou en mettant en place des politiques communes (ex. Politique Agricole Commune). Il appelle aussi à réduire les inégalités entre Etats-membres.

b. Résultat : une communauté de droit unique dans le monde
Principal succès : l’union économique et monétaire

L’Europe des 27 est d’abord un espace de libre circulation des marchandises et des capitaux : mise en place d’une union douanière (1968) complétée par un marché unique (1993) et introduction d’une monnaie unique, l’euro (1999 et 2002). L’intégration commerciale, objectif premier du traité de Rome, est ainsi concrétisée. Le pacte de stabilité et de croissance oblige, par ailleurs, les Etats à coordonner leurs politiques budgétaires.

Des politiques communes inégales mais réelles

Les politiques communautaires n’ont longtemps concerné que l’agriculture (PAC) et la réduction des inégalités entre les Etats membres (Fonds structurels). Dans une moindre mesure, elles s’intéressent aux transports et à l’environnement.
L’UE s’appuie aussi sur une politique étrangère et militaire commune, même si les désaccords subsistent (ex. au sujet de l’intervention en Irak), ainsi que sur la coopération judiciaire et politique (notamment sur les questions

...
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte