SVT

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de SVT. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en SVT, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / SVT / 3e
Unicité des individus  
  • 1. La production des gamètes,...
  • 2. La fécondation,...

Objectif
Dans chaque famille, chaque enfant présente des traits empruntés à l'un ou l'autre de ses parents.
Mais il n'est identique ni à l'un de ses parents, ni à ses frères et sœurs (sauf dans le cas particulier des vrais jumeaux). Chaque individu semble donc unique.
Pourquoi des frères et sœurs, qui ont pourtant les mêmes parents, n'héritent-ils pas exactement des mêmes caractères ?
Comment les mécanismes de transmission de l'information héréditaire d'une génération à la suivante peuvent-ils aboutir à une si grande diversité des êtres humains ?
1. La production des gamètes, premier niveau d'intervention du hasard
Un caryotype de gamètes comprend la moitié du nombre des chromosomes de l'espèce et un chromosome de chaque paire. Chez l'être humain, il y a deux types de gamètes à 23 chromosomes :
– les spermatozoïdes, avec 22 chromosomes homologues et un chromosome sexuel (un X ou un Y) ;
– les ovules, avec 22 chromosomes homologues et un chromosome sexuel (forcément un X).

Lors de la formation des gamètes, les chromosomes homologues se séparent. Or, les chromosomes de chaque paire peuvent porter des allèles identiques ou différents. Lors de cette séparation, ils vont donc former des gamètes contenant des informations génétiques différentes.


Doc. 1. Répartition des chromosomes lors de la formation des gamètes.



• Si l'on se limite, pour simplifier, à 3 paires des chromosomes, la cellule-mère des spermatozoïdes, représentée sur le schéma ci-dessus et qui contient 6 chromosomes, va se diviser en séparant ses chromosomes homologues au hasard et l'on pourra obtenir 8 spermatozoïdes génétiquement différents, c'est-à-dire contenant des regroupements d'allèles différents.

• Dans les ovaires, les cellules-mères d'ovules subissent le même type de division. Si l'on considère également une cellule à 6 chromosomes au départ, elle peut former 8 ovules génétiquement différents.

Les généticiens ont ainsi calculé qu'un être humain, quel que soit son sexe, peut produire plus de 8 millions de
...
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte