SES

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de SES. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en SES, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / SES / 1re ES
Les fondements de l'intervention de l'État  
  • 1 . L'Etat gendarme
    • a . Principes
    • b . L'application moderne des...
  • 2 . L'Etat-providence
    • a . Principes
    • b . Les limites actuelles

Progressivement l’État est intervenu de plus en plus dans la vie économique mais aussi sociale depuis le 19e siècle mais cela ne va pas sans débats.

1 . L'Etat gendarme

a . Principes

L’État gendarme est la conception minimale de l’intervention de l’État, dans cette conception, celui-ci doit se contenter d’assumer ses fonctions régaliennes, c'est-à-dire la défense extérieure et intérieure de son territoire (armée, justice, police). Cette conception bien restrictive est largement théorique ; certains auteurs (comme Adam Smith au 18e siècle) préconisent en fait que l’État intervienne aussi dans la production de certains biens collectifs (qui seraient trop coûteux et pas assez rentables pour les entreprises privées) comme les infrastructures (transport, énergie…).

Cette conception de l’État est libérale. Le libéralisme apparaît au 18e siècle et prône la liberté pour les individus du point de vue politique mais aussi économique. Au niveau économique, l’État doit intervenir le moins possible et laisser faire le marché pour réguler les échanges entre les agents économiques (grâce au mécanisme de la loi de l’offre et de la demande). L’État ne peut qu’apporter des dysfonctionnements à ce principe et créer des déséquilibres (chômage, sous-production…).

b . L'application moderne des conceptions libérales de l'État

Les conceptions libérales se sont adaptées au monde moderne dans lequel l’État tient une place importante. Néanmoins, la philosophie reste la même, et l’État doit intervenir le moins possible. Il intervient pour :

déréglementer : il faut supprimer les entraves au bon fonctionnement du marché comme l’encadrement des prix ou du crédit, les droits de douane… ;

favoriser la concurrence : il faut protéger les relations commerciales (droit commercial), éviter les positions de monopole, protéger les innovations (brevets)… ;

• veiller à la stabilité monétaire et à l’équilibre du budget de l’État ;

déréguler : moins d’intervention dans les domaines économiques et sociaux, privatisations, baisse
...
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte