Histoire-géographie

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Histoire-géographie. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Histoire-géographie, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Les grandes phases de la Première Guerre mondiale 1914-1918  
  • 1. 1914-1916 : de la guerre de...
    • a. La guerre éclair ou le...
    • b. La guerre de position
    • c. L'élargissement du conflit...
  • 2. 1917-1918 : la guerre devient...
    • a. 1917 : le tournant de la guerre
    • b. Des troupes gagnées par la...
    • c. 1918 : vers la fin du conflit

Quelles sont les différentes phases conflit ?
1. 1914-1916 : de la guerre de mouvement à la guerre de position
a. La guerre éclair ou le principe des grandes offensives
Lorsque la guerre éclate, les hommes sont résolus à se battre, mais pensent que la guerre serait de courte durée. Cette idée conduit les états-majors à adopter des plans fondés sur de grandes offensives qui doivent être décisives.

Ainsi en août 1914, les Français attaquent en Lorraine où ils échouent. Parallèlement, les Allemands entrent en France par la Belgique neutre et se rapprochent de Paris ; mais ils sont arrêtés lors de la bataille de la Marne (septembre 1914) et reculent. Mais sur le front oriental, aidés des Autrichiens, ils battent les Russes à Tannenberg.
b. La guerre de position
Sur le front occidental le front se stabilise entre Alsace et Flandre, dès le début de 1915. Les armées allemande et française se font face et sont désormais enterrées dans des tranchées.

L'armement s'adapte à la nouvelle situation et l'usage des grenades et du gaz est introduit ce qui rend les conditions de combat encore plus épouvantables.

Les Allemands cherchent à épuiser l'armée française et lancent à partir de février 1916 et ce pendant plusieurs mois (jusqu'en décembre) une grande offensive contre Verdun. Mais les troupes allemandes ne sont pas parvenues à faire la différence puisqu'elles ont presqu'autant de pertes que les troupes françaises. Avec plus de 300 000 morts, cette offensive apparaît comme une véritable boucherie. 
c. L'élargissement du conflit en Europe
...
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte