Histoire des arts

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Histoire des arts. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Histoire des arts, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Histoire des arts / Terminale L
El Lissitzky  
  • 1. Lissitzky à Berlin
  • 2. Proun
  • 3. Graphisme et publications
  • 4. Muséographie

Objectif : Evoquer l’œuvre de El Lissitzky (1890-1941), artiste-phare de l’avant-garde russe, qui contribuera à l’introduction du constructivisme en Allemagne à partir de 1922.

Comme de nombreux artistes de son temps, et plus particulièrement les artistes constructivistes, El Lissitzky a cumulé plusieurs modes de création : il a été architecte, peintre, photographe, scénographe d’expositions, typographe.

Né en Russie, dans la région de Smolensk, en 1890, El Lissitzky (de son vrai nom Lazar Markovitch Lisitskii) fera ses études d’architecture à Darmstadt, en Allemagne, entre 1909 et 1914 ; la guerre l’oblige à rejoindre la Russie.

Il se familiarise alors avec l’avant-garde russe, notamment le futurisme de Natalia Goncharova. El Lissitzky participera également au renouveau d’un art séculaire juif russe. Lorsque survient la révolution de 1917, Lissitzky, à l’instar de la plupart des artistes de l’avant-garde russe qui s’est agrégée autour du suprématisme de Kazimir Malevitch, pressent d’extraordinaires opportunités pour l’art moderne.

En 1919, à l’invitation de Marc Chagall, il devient professeur d’architecture et de graphisme à l’Ecole populaire des Beaux-arts de Vibetsk. En 1920, il devient membre de l’Inkhouk, l’Institut pour la culture artistique de Moscou, auquel participe également Wassily Kandinsky. En 1921, il enseigne à Vkhutemas avec Vladimir Tatlin, qui le convainc d’adhérer au constructivisme, à la création duquel ce dernier a largement contribué. Cependant, c’est en Allemagne, où il retourne en 1922, que Lissitzky aura la plus grande influence : il y sert de vecteur à l’introduction du constructivisme.
1. Lissitzky à Berlin
En 1922, l’URSS organise à Berlin la « Première exposition d’art russe » en Occident, à la réalisation de laquelle El Lissitzky est convié et où sont présentées quelques unes de ses œuvres. L’exposition a lieu dans la galerie Van Diemen, sur Unter den Linden, l’avenue la plus fréquentée de Berlin, et elle aura un grand retentissement.
Berlin est alors reconnu comme étant le centre incontesté de l’art est-européen, et Lissitzky choisit d’y rester. A ce moment, à Berlin, se trouvent aussi le sculpteur russe Naum Gabo, le Roumain Arthur Segal, le Hongrois Laszlo Peri.

Dès son arrivée à Berlin, Lissitzky noue des contacts et sollicite la publication de livres et de revues de sa conception, ce qui deviendra une de ses principales activités en Allemagne.
Il publie d’abord, en russe, Histoire de 2 carrés, aux éditions ...
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte