Géographie

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Géographie. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Géographie, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Géographie / 2de
La transition démographique  
  • 1. L'évolution de la...
    • a. L'augmentation de la population...
    • b. Du « baby-boom » au...
    • c. L'évolution de la...
  • 2. La transition démographique
    • a. Définition
    • b. Les différentes situations...
    • c. Le rôle des politiques...

1. L'évolution de la population mondiale
a. L'augmentation de la population mondiale
La population mondiale s'est accrue de près de 1 milliard d'habitants de 1880 à 1945. Les grands traumatismes de l'histoire contemporaine, c'est-à-dire la Première Guerre mondiale, la révolution russe et la Seconde Guerre mondiale n'ont fait que ralentir l'évolution.

Les facteurs les plus importants qui conditionnent l'augmentation de la population sont d'ordre économique et social, ce sont les conditions et les modes de vie. Les rythmes démographiques sont aussi très différents selon les continents ou d'un groupe de pays à l'autre.

Ce phénomène d'augmentation de la population, accéléré dans la deuxième moitié du XXe siècle, doit tenir compte, pour comprendre cette « explosion démographique », de l'inégale répartition des hommes à la surface de la Terre et des mouvements migratoires dont les conséquences sont multiples pour ralentir ou développer les populations des pays d'accueil ou de départ.
b. Du « baby-boom » au vieillissement des populations
Les variations de la natalité sont importantes dans la deuxième moitié du XXe siècle car, au renouveau démographique apparu dès 1945, a succédé le ralentissement au milieu des années 1960.

Le « baby-boom » fut sensible surtout aux États-Unis, au Japon et en Europe occidentale : les taux de natalité ont diminué (13 % pour l'ensemble de l'OCDE – Organisation de Coopération et de Développement Economique) du fait de la baisse de la fécondité (nombre d'enfants par femme en âge de procréer).

La baisse de la mortalité, en revanche, ne s'est jamais démentie : elle concerne aussi bien la mortalité infantile que la mortalité générale. Le résultat final est le vieillissement des populations dans les pays développés.
...
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte