Géographie

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Géographie. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Géographie, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Géographie / 2de
La frontière américano-mexicaine  
  • 1. Le développement de la zone...
    • a. Les données de l'histoire
    • b. Les flux migratoires
  • 2. L'organisation de la région...
    • a. Les maquiladoras ou « twin cities »
    • b. Des espaces dynamisés par la...

1. Le développement de la zone frontalière
a. Les données de l'histoire
La civilisation indienne (les Apaches, les Navajos) est commune aux deux pays et concerne aussi bien les Etats de l'Arizona et du Nouveau-Mexique pour les Etats-Unis, que le territoire mexicain lui-même jusqu'à Monterrey ; elle ne connaît donc pas de frontière.
Les Espagnols, ensuite, du XVIe au XVIIIe siècle, ont colonisé une partie des Etats américains, au-delà, du fleuve le rio Grande, vers le nord. D'ailleurs, la frontière mexicaine avant 1948, incluait le Texas, l'Arizona, l'Utah et la Californie. La communauté de civilisation est donc forte et la langue espagnole est largement parlée dans cette partie des Etats-Unis.
b. Les flux migratoires
L'eldorado que représentent les Etats-Unis aux yeux des Mexicains, a développé des flux migratoires légaux et illégaux très importants, créant une catégorie nouvelle d'Américains : les latinos.
Si les entrées légales aux Etats-Unis plafonnent à quelques centaines de milliers de personnes, les entrées illégales, elles, explosent et concernaient plus de 1 300 000 personnes en 1990 malgré le contrôle de la police de la frontière.
Les flux migratoires se font aussi de l'intérieur du Mexique vers la zone frontière dans l'espoir de trouver un emploi
...
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte