Electrotechnique

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Electrotechnique. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Electrotechnique, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Electrotechnique / BAC PRO Electrotechnique, énergie, équipements communicants (ELEEC)
Démarreurs à tension réduite (1)  
  • 1. Démarrage par élimination de...
  • 2. Démarrage par autotransformateur
  • 3. Démarrage "étoile-triangle" ()
  • 4. Démarrage par élimination de...

Lorsqu'un moteur est branché directement à la source d'alimentation, les courants de ligne peuvent atteindre de trois à six fois le courant nominal du moteur au moment du démarrage.

Si les moteurs utilisés sont de petite puissance, l'effet de l'augmentation du courant sur le réseau durant la période de démarrage est négligeable. En revanche, l'utilisation de moteurs plus puissants risque de provoquer une chute de tension excessive sur le réseau.

Pour contrer cet effet, on limite le courant de démarrage en abaissant la tension aux bornes du moteur, à l'aide de démarreurs à tension réduite.

Dans cette étude, vous apprendrez les différentes techniques permettant de limiter le courant de démarrage des moteurs pour le maintenir à une valeur acceptable.

1. Démarrage par élimination de résistances statoriques

La technique de démarrage par élimination de résistances statoriques  consiste à installer trois résistances branchées en série avec le moteur durant la période de démarrage.

Ce dispositif de démarrage provoque une accélération très douce, mais diminue le couple de démarrage du moteur.

Les démarreurs par élimination de résistance se composent des éléments suivants :

- deux contacteurs ;
- trois résistances ;
- un relais protection thermique ;
- un relais temporisé.

Pour commander la mise en marche et l'arrêt du moteur, on utilise habituellement un poste marche-arrêt muni de boutons-poussoirs.

Fonctionnement d'un démarreur par élimination de résistance statorique :

Le schéma d'un démarreur par élimination de résistances statoriques relié à un moteur triphasé apparaît à la figure suivante.

La commande du moteur s'effectue par l'entremise d'un poste marche-arrêt à boutons-poussoirs (S1 : marche et S0 : arrêt).

Schéma d'un démarreur par élimination de résistances statoriques relié à un moteur triphasé :

2. Démarrage par autotransformateur

La technique de démarrage par auto-transformateur consiste à réduire la tension fournie au moteur durant le démarrage à l'aide d'un auto-transformateur.

Comparativement au démarreur par résistance, ce dispositif de démarrage permet, pour un même couple de démarrage, de réduire davantage le courant tiré du réseau.

S'ils se révèlent plus performants, les autotransformateurs sont plus coûteux que les résistances et ils requièrent un circuit de commande plus complexe.

Les démarreurs à tension réduite par auto-transformateur se composent des éléments suivants :

- un autotransformateur triphasé ;
- un relais de protection thermique ;
- un relais temporisé à double contact.

Pour commander la mise en marche et l'arrêt du moteur, on utilise habituellement un poste marche-arrêt à boutons-poussoirs.

Rappel : u
n autotransformateur est un transformateur à un seul enroulement, monté sur un noyau d'acier. Il comporte un certain nombre de prises intermédiaires, comme le montre la figure suivante.

Autotransformateur :

 

Fonctionnement d'un démarreur par autotransformateur :

La figure suivante représente le schéma d'un démarreur par autotransformateur.

...
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte