Culture générale

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Culture générale. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Culture générale, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Culture générale / Concours cat. C
1789  
  • 1. Des doléances à la prise de la...
    • a. La réunion des états généraux
    • b. La Révolution violente
  • 2. La Révolution avec le roi
    • a. L'abolition des privilèges
    • b. La Déclaration des droits de...
  • 3. La fin de la monarchie absolue

La monarchie française connaît de graves difficultés financières. Devant le blocage de la situation française, le roi Louis XVI se résout à convoquer les états généraux, ce qui n'avait pas été fait depuis plusieurs siècles.
1. Des doléances à la prise de la Bastille
a. La réunion des états généraux
Les Français sont appelés à rédiger, par ordre et par lieu, des cahiers de doléances afin d'exprimer leurs critiques et leurs souhaits. On élit des députés du clergé, de la noblesse (comme Mirabeau), du tiers état (peu de paysans, surtout des professions intellectuelles).

Lorsque commence la réunion des états généraux à Versailles, le 5 mai 1789, le climat est tendu. Les députés du tiers état savent qu'avec le principe du vote par ordre, rien ne sera possible (chaque ordre - clergé, noblesse et tiers état - ne dispose que d'une voix, les ordres privilégiés (clergé et noblesse) ne représentant pourtant que 3 % de la population). Les députés du tiers état veulent obtenir le principe du vote par tête, comptant en particulier sur le ralliement logique de nombreux députés du bas clergé (curés de villages pour la plupart).

Le 20 juin 1789, les députés du tiers état se réfugient dans une salle de jeu de paume, où ils sont rejoints par des députés du clergé et de la noblesse. Ils font le serment de ne pas se séparer avant d'avoir donné une constitution à la France (« Serment du Jeu de paume »). Peu après, les états généraux prennent le nom d'Assemblée nationale. La Révolution est en marche.
b. La Révolution violente
On peut retenir plusieurs grandes causes :
des troupes étrangères ont été rassemblées autour de Paris. Cela inquiète les Parisiens qui sont favorables à la tournure prise par la situation à Versailles,
• l'annonce du renvoi du ministre Necker, le 12 juillet, un homme particulièrement apprécié dans l'opinion et tenu pour un défenseur des intérêts du tiers état.

Le 14 juillet 1789, une foule composée en grande partie d'artisans de l'Est parisien recherche des armes. Elle se dirige vers le château de la Bastille, prison royale dans l'est de Paris, avec l'intention de s'en procurer. Des négociateurs discutent avec Launay, le gouverneur de la prison.

A la suite
...
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte