Cinéma

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Cinéma. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Cinéma, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Cinéma / Terminale L
L'expérimental  
  • 1. Maya Deren
  • 2. Stan Brakhage
  • 3. Quelques techniques

Objectif : Engager une réflexion sur quelques uns des enjeux principaux du montage dans le cinéma expérimental à partir d'exemples choisis non seulement pour leur intérêt propre mais aussi parce qu'ils jouissent aujourd'hui d'une certaine notoriété.

Le cinéma expérimental a une dimension critique absolument essentielle, il permet en effet de remettre en question les codes et les conventions du cinéma que la plupart des spectateurs tiennent pour établis. Il peut de ce fait contester tous les aspects du cinéma industriel, à commencer par son dispositif.
La caméra n'est plus indispensable, il est possible de travailler directement sur la pellicule, de la peindre, de la griffer. L'écran peut être supprimé, ou multiplié, la salle de cinéma déplacée ou même devenir la scène de diverses performances. Rien n'interdit l'usage de la vidéo, de la télévision, rien n'interdit la réalisation d'installations...

Pour toutes ces raisons et pour bien d'autres encore, le cinéma devient un objet d'expériences, un laboratoire, et hésite à se projeter (si projection il y a) dans des salles ou dans des musées, ou ailleurs encore. Car ce qui caractérise le cinéma expérimental, c'est bien son caractère illimité, comme forme, comme lieu, et du point de vue de ses objectifs.
Il n'est pas non plus localisable comme époque, puisqu'il s'impose aussi bien dans l'avant-garde française des années 20, celle, américaine, des années 40, l'underground des années 60.
Il se diffuse dans divers groupes (le lettrisme, Fluxus, Zanzibar dont est issu Philippe Garrel, par exemple), il peut se mettre au service d'expériences artistiques plus isolées ou bien plus générales (Dada, le surréalisme). Il peut donner lieu à des réflexions ou des essais sur le corps (Klonaris et Thomadaki), sur le récit (Marcel Hanoun), sur l'abstraction (Fischinger), sur la forme (Marker, Fleischer, Duras). Il peut obéir à des ambitions scientifiques (Painlevé). Il peut être partout, pourvu qu'il ne soit pas entièrement commercial et industriel (et encore, il est peut-être possible d'intégrer le circuit industriel dans une stratégie esthétique ou politique qui le dépasse...).

1. Maya Deren
Maya Deren est née à Kiev à 1917, elle commence ses études en Suisse et les finit à New York (où elle est diplômée en arts). Elle est une figure importante du cinéma expérimental, son œuvre est très proche du surréalisme (qui la précède) au moins par la structure de ses films et leur profonde orientation symbolique et onirique (ce caractère symbolique et freudien explique largement le désintérêt de Jonas Mekas pour ses films, trop empreints d'esthétisme et de significations mystérieuses pour lui plaire, dans un premier temps au moins). Le corps et la danse y occupent par ailleurs une place tout à fait centrale...

Cette double dimension onirique et chorégraphique n'est pas seulement prise en charge par la mise en scène des corps ou par la grâce des danseurs. Elle est aussi très nettement cinématographique. De ce point de vue, le montage joue un

...
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte