Cinéma

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Cinéma. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Cinéma, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Cinéma / Terminale L
Montages multiples  
  • 1. Variations
  • 2. Le DVD
  • 3. Montages multiples mis en scène

Objectif : Aborder la question des différents montages d'un même film et mettre en évidence les enjeux d'une telle situation, largement problématique. Inscrire la réflexion dans l'actualité en élargissant le problème des montages multiples au format DVD.

Le montage est une étape absolument essentielle de la création cinématographique. L'autorité responsable de cette opération est en effet capable de conférer à l'œuvre une forme et une signification précises correspondant à ses propres désirs : celui qui se fait maître du montage se fait aussi maître du film. Pour cette raison, les cinéastes, les producteurs, mais aussi les acteurs et les monteurs eux-mêmes se livrent une lutte d'influence décisive pour donner à l'œuvre une orientation, une forme ou une signification susceptibles de servir leurs propres intérêts. Le plus souvent, producteur ou réalisateur parviennent à imposer leur vision des choses. Mais il est aussi très fréquent que la collaboration de toutes ces figures du cinéma se fasse sous le signe du compromis. Plus rarement, il arrive enfin que plusieurs versions d'un même film (qui varient exclusivement du point de vue du montage) soient proposées au public.

1. Variations
Lorsqu'un film connaît plusieurs montages, ceux-ci sont la plupart du temps au nombre de deux et leurs diffusions séparées par un grand nombre d'années. Le second montage est très souvent conçu non pas en même temps que le premier - il peut être pensé à ce moment-là, sans actualisation effective - mais peu avant la ressortie du film. Dans le cas le plus fréquent, c'est le réalisateur qui décide de réviser le montage d'un de ses films dont-il n'est pas entièrement satisfait. Il retourne alors en salle de montage avec les plans du film, tous les rushes et les chutes conservées, autrement dit tout ce qu'il peut mettre à sa disposition (et qui nécessite parfois de longues recherches).

C'est ainsi que Francis Ford Coppola a décidé de remonter « Apocalypse now » (1979) une vingtaine d'années après avoir obtenu une palme d'or à Cannes. Un nouveau titre désigne le nouveau film : « Apocalypse Now redux » qui possède notamment près de trois quarts d'heure de scènes supplémentaires entièrement coupées au premier montage, dont une longue séquence, très lente, qui donne au film un rythme encore plus pesant... Cet exemple est toutefois assez exceptionnel, la plupart des révisions portent davantage sur des détails très localisés et plus rarement sur des séquences aussi longues.

La récente ressortie de « L'exorciste » de William Friedklin n'offre déjà plus que quelques minutes supplémentaires aux spectateurs avides d'images inédites... Quoi qu'il en soit, et quelles que soient les différences d'une version à l'autre, il faudra toujours se demander si les raisons

...
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte