• CP
  • CE1
  • CE2
  • CM1
  • CM2
  • 6e
  • 5e
  • 4e
  • 3e
  • 2e
  • Première
  • Terminale

SVT

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de SVT. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en SVT, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / SVT / Niveau confirmé
Les phases de l'infection  
  • 1. Les différentes phases de l'infection
    • a. Stade I
    • b. Stade II
    • c. Stades III et IV
    • d. Stades V et VI
  • 2. Séropositivité et VIH
  • 3. Les traitements actuels

Objectifs : Après l'infection des lymphocytes T4 et des macrophages par le virus VIH, l'organisme met en place des défenses pour lutter contre l'agent infectieux.
Comment évolue cette maladie au fil des années ? Comment la détecte-t-on ?
1. Les différentes phases de l'infection
On peut découper l'évolution de la maladie en six stades.
a. Stade I
C'est le stade de l'infection aiguë.

Suite à sa pénétration dans l'organisme, le virus est reconnu comme étranger (antigène) et va déclencher une réponse immunitaire. Ce sont notamment les protéines de l'enveloppe restées en surface de la cellule cible qui seront reconnues comme étrangères.
Il y a alors production d'anticorps spécifiques (AC) anti-VIH, qui seront recherchés dans les tests de dépistage.

Les premiers anticorps sont détectables environ 22 jours après la contamination. Globalement la quantité de VIH diminue et le taux d'anticorps augmente de façon parallèle.

C'est une phase sans symptômes particuliers, sauf quelques cas de fièvre et de courbatures.

Durant ce stade I où les AC ne sont pas encore détectables, le sujet est séronégatif.

b. Stade II
C'est le gonflement des ganglions lymphatiques.

C'est au cours de ce stade que le taux en AC anti-VIH est à son maximum et que le taux en VIH est le plus faible (taux stable).

Le taux en lymphocytes tend à diminuer progressivement. Il passera d'environ 850/mm3 de sang à environ 250/mm3 en quelques années. Les cellules infectées sont détruites par le virus et les lymphocytes T8.

Le gonflement des ganglions lymphatiques est le seul signe « visible » de l'infection. Il n'y a aucun signe clinique : il s'agit de la phase asymptomatique de la maladie, l'individ

...
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte