• CP
  • CE1
  • CE2
  • CM1
  • CM2
  • 6e
  • 5e
  • 4e
  • 3e
  • 2e
  • Première
  • Terminale

Histoire

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Histoire. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Histoire, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Histoire / Terminale STG
Les voies du développement  
  • 1. La démocratie indienne
    • a. Une démocratie pour tous...
    • b. L’adhésion au...
    • c. Une grande puissance mondiale ?
  • 2. Les choix économiques
    • a. Le rôle de l’Etat
    • b. Un développement...
    • c. L’ouverture au...
  • 3. Les disparités...
    • a. A l’intérieur des villes
    • b. Entre villes et campagnes
    • c. Des blocages sociaux

Le nouvel Etat indien, indépendant à partir du 15 août 1947, possède des bases politiques stables mais doit  reconstruire au niveau économique.

En effet, la colonisation anglaise a détruit les bases de l’économie traditionnelle en particulier l’artisanat rural mais n’a rien construit à la place exceptées quelques activités manufacturières. 

Quels sont les choix de l’Inde en matière de développement économique et de positionnement politique vis-à-vis des deux grands ?
1. La démocratie indienne
a. Une démocratie pour tous les Indiens
Dominée pendant plusieurs décennies par le parti du Congrès, l’Inde est un Etat fédéral, une démocratie parlementaire respectueuse de toutes ses minorités mais la société indienne, fondée sur le système des castes est structurellement inégalitaire. Mais son tout premier ministre, Nehru, qui est résolument moderne, veut faire évoluer les choses.

D'ailleurs il donne une véritable dynastie à l'Etat indien puisque après lui sa fille Indira Ghandi puis son petit-fils Rajiv Gandhi, tous deux assassinés, ont également occupé la fonction de Premier ministre.

L’Inde est un Etat laïc, qui prône l’égalité entre les hommes et les femmes ainsi qu’entre les diverses confessions présentes dans le pays : hindous, musulmans (tous n’ont pas rejoint le Pakistan après l’indépendance), chrétiens, sikhs, bouddhistes...
b. L’adhésion au non-alignement
La paternité de cette expression est attribuée Nehru, prononcé lors d'un discours à Colombo.

 A la conférence de Bandung d'avril 1955, le non-alignement devient une position officielle adoptée par un certain nombre d'Etats nouvellement indépendants ou aspirant à le devenir. Cette position repose sur le refus de s'aligner sur l'un des deux grands : Etats-Unis et  URSS.

La plupart des Etats décolonisés au fil des années y adhère. L’Inde, représentée par Nehru est de toutes les conférences : Brioni en juillet 1956, Belgrade en septembre 1961. Elle s’impose ainsi comme chef de file des non-alignés. Cette aura internationale n’empêche toutefois pas les guerres (1947-1949, 1965, 1971) contre son voisin le Pakistan, à propos de la région du Cachemire.
c. Une grande puissance mondiale ?
Doté de l’arme atomique, forte de 1,1 milliard d’habitants (seconde puissance démographique mondiale), l’Inde a suivi des voies de développement qui en font aujourd’hui non seulement une grande puissance régionale mais aussi un Etat qui joue un rôle au niveau mondial

Après la chute de l’URSS dont l’Inde était proche malgré l’affirmation de son non-alignement et devant la puissance montante du voisin chinois, l’Inde s'est lancé à la recherche de nouveaux partenaires et s'est tournée vers les Etats-Unis et l’Union Européenne.

Les choix faits en matière de développement industriel, d’organisation agricole ou d’éducation lui permettent d’être aujourd’hui
...
Pour consulter la fiche en entier, inscris-toi gratuitement sur Cours.fr,
tu pourras accéder à toutes les fiches de cours dans toutes les matières.





Suivez-nous sur les réseaux sociaux !