• CP
  • CE1
  • CE2
  • CM1
  • CM2
  • 6e
  • 5e
  • 4e
  • 3e
  • 2e
  • Première
  • Terminale

Histoire

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Histoire. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Histoire, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Histoire / Terminale STG
La formation du bloc occidental  
  • 1. L'Europe sous l'aile américaine
    • a. Dans la dépendance américaine
    • b. La volonté de faciliter la...
  • 2. L'Europe atlantique
    • a. L'Europe des Six : résolument...
    • b. La CED ou l'échec d'une tentative...

L'essentiel

Face à la mise en place progressive du bloc soviétique, il apparaît nécessaire aux Etats-Unis de renforcer leurs liens avec les pays européens. On assiste finalement à la formation d'un véritable bloc occidental. L'OTAN y joue un rôle de pièce maîtresse ; les prémices de la construction européenne se font dans le cadre d'une Europe résolument tournée vers une politique atlantiste.

1. L'Europe sous l'aile américaine
a. Dans la dépendance américaine
Le retour à la paix, en 1945, n'interrompt en fait pas l'aide américaine à l'Europe, qui existe depuis la loi prêt-bail, décidée par les Etats-Unis en mars 1941. Dans un premier temps, après 1945, l'aide américaine se manifeste sous forme de prêts bilatéraux. Divers pays européens en bénéficient, pour un montant total supérieur à 12 milliards de dollars. A elle seule, la Grande-Bretagne en reçoit près du tiers. Mais ces prêts sont d'une part remboursables, d'autre part assortis de conditions sous forme de contreparties que le pays européen débiteur doit consentir à l'égard des Etats-Unis.
Ainsi, la Grande-Bretagne doit, pour obtenir les quelques 3,75 milliards de dollars dont elle a besoin, renoncer progressivement au système de préférence impériale qui était une forme de protectionnisme économique dénoncé par les Etats-Unis. Elle doit également accepter le rétablissement de la convertibilité de la livre, suspendue en contradiction avec les accords de Bretton Woods signés en 1944.
La France, comme contrepartie des 2 milliards de dollars prêtés par les Etats-Unis, accepte d'importer et de projeter chaque année un pourcentage minimum de films américains.
b. La volonté de faciliter la reconstruction européenne
Toutefois, cette politique d'aide bilatérale ne suffit pas. Les économies européennes sont beaucoup trop faibles pour pouvoir efficacement se redresser. La prise de conscience par les responsables américains du risque de voir l'Europe occidentale s'enfoncer durablement dans la
...
Pour consulter la fiche en entier, inscris-toi gratuitement sur Cours.fr,
tu pourras accéder à toutes les fiches de cours dans toutes les matières.





Suivez-nous sur les réseaux sociaux !