• CP
  • CE1
  • CE2
  • CM1
  • CM2
  • 6e
  • 5e
  • 4e
  • 3e
  • 2e
  • Première
  • Terminale

Histoire

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Histoire. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Histoire, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Histoire / 1re STG
L’idéologie raciste nazie  
  • 1. La doctrine
    • a. Les fondements idéologiques
    • b. La conception d’Adolf Hitler
    • c. L’antisémitisme, aboutissement du...
  • 2. L’application de ces idées
    • a. La recherche d’une pureté de sang
    • b. Les mesures antisémites

Objectif : dans son ouvrage Mein Kampf, Adolf Hitler développe une idéologie raciste, avec une classification des races au sommet desquelles on trouve la race aryenne.
A l’opposé, les Juifs constituent avec les slaves la catégorie des untermenschen, des « sous-hommes ». Ces idées ne sont pas nouvelles mais avec l’arrivée des nazis au pouvoir, elles vont connaître une mise en pratique. Cette idéologie raciste constitue une des principales spécificités du nazisme face aux deux autres régimes totalitaires : fascisme italien et stalinisme.
1. La doctrine
a. Les fondements idéologiques
Le nazisme n’invente pas le racisme idéologique. Le racisme, au sens littéral, s'inspire (en les dévoyant) des travaux du biologiste Charles Darwin qui a travaillé sur l'évolution des espèces. L'idée d'une lutte entre les espèces animales et par extension humaine, est une idée courante au XIXsiècle. La classification entre les différentes « races » est tout aussi fréquente à cette époque comme on peut le voir durant la colonisation avec les nombreux ouvrages évoquant l'infériorité du noir face au blanc.

Le racisme hitlérien s'inspire de tous ces écrits (ceux des Français Gobineau, Vacher de Lapouge ou de l’Anglo-allemand H.S Chamberlain), d'anciennes traditions germaniques mais aussi de l’idée de peuple allemand (Völkish) en vogue sous la république de Weimar.

b. La conception d’Adolf Hitler
Pour Hitler, la vie est un combat dans lequel les plus forts l'emportent sur les plus faibles. C'est la même chose pour les espèces humaines qui d’après lui, sont inégales.

L'hégémonie revient à la race blanche et à l'intérieur de celle-ci au groupe des Aryens (grands, blonds aux yeux bleus, « type scandinave ») dont descendraient les Allemands (unis par « le sang et le sol » dans un même peuple, le Volk). Il s'agit dans l'esprit d'Hitler de « la race des seigneurs » appelée à diriger et à commander les autres races.

Il y a ensuite une classification des peuples selon la pureté du sang. Associés aux Aryens, on trouve les peuples d'origine allemande ou anglo-saxonne (Anglais, Scandinaves, Flamands...). En dessous, on trouve les races « mêlées » comme les latins (français, italiens, espagnols...). Le classement continue ainsi jusqu'aux races inférieures et destinées à être

...
Pour consulter la fiche en entier, inscris-toi gratuitement sur Cours.fr,
tu pourras accéder à toutes les fiches de cours dans toutes les matières.





Suivez-nous sur les réseaux sociaux !