• CP
  • CE1
  • CE2
  • CM1
  • CM2
  • 6e
  • 5e
  • 4e
  • 3e
  • 2e
  • Première
  • Terminale

Histoire

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Histoire. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Histoire, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Histoire / 1re STG
La constitution des empires coloniaux  
  • 1. La construction et la mise en...
    • a. Un monde presque entièrement...
    • b. Une œuvre « civilisatrice...
    • c. La gloire de l’Empire
  • 2. Une colonisation contestée qui...
    • a. Les querelles coloniales
    • b. La contestation de la colonisation

1. La construction et la mise en valeur d’immenses empires
a. Un monde presque entièrement partagé avant 1914
A partir de 1875, une seconde vague de colonisation submerge l’Afrique et l’Asie. La conjoncture économique maussade pousse les économies européennes à trouver des débouchés pour leurs produits et leurs capitaux, et des matières premières à faible coût. Les colonies permettent aussi l’installation de colons européens (parfois des forçats comme en Nouvelle-Calédonie ou en Australie).
Les causes politiques et militaires ne sont pas moins importantes. Dans le cas de la France par exemple, la volonté de revanche contre l’Allemagne après 1870 se tourne vers les rivages africains et asiatiques (1881-1885 : Vietnam, 1895 : Madagascar). En 1900, elle possède un Empire de 10 millions de km2 qui s’étend essentiellement en Afrique de l’Ouest et dans la péninsule indochinoise.
La Grande-Bretagne contrôle quant à elle un Empire en progression constante depuis le XVIe siècle. A la fin du XIXe siècle, « le soleil ne se couche jamais » sur cet Empire de 33 millions de km2, qui s’étend sur tous les continents (Canada, Afrique du Cap au Caire, les Indes qui en sont « la perle », l’Australie).
De nouveaux impérialismes apparaissent aussi à la fin du XIXe siècle, comme ceux du Japon, des Etats-Unis et de l’Allemagne ou encore de la Russie vers l’immense Sibérie et en Asie centrale. Cela entraîne des querelles, résolues par des conférences de conciliation, comme celle de Berlin, en 1890, dont le but est de partager les zones d’influences en Afrique.
b. Une œuvre « civilisatrice »
Les terres colonisées sont mises en valeur et leur exploitation est rationalisée.
Deux types d’administration se mettent en place : du côté anglais, l’« indirect rule » consiste à maintenir une présence symbolique tout en s’appuyant sur des notables locaux (rajahs en Inde par exemple). De même, les colonies anglaises de peuplement reçoivent au tournant du siècle le statut de « dominions » c’est-à-dire une autonomie administrative importante. En 1931, la création du Commonwealth rend possible l’évolution progressive de ces régions vers l’indépendance, tout en permettant à la Grande-Bretagne de conserver des relations commerciales privilégiées.

Le modèle

...
Pour consulter la fiche en entier, inscris-toi gratuitement sur Cours.fr,
tu pourras accéder à toutes les fiches de cours dans toutes les matières.





Suivez-nous sur les réseaux sociaux !