Géographie

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Géographie. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Géographie, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Géographie / BAC PRO
Les villes  
  • 1. Le fait urbain en France
    • a. Une définition en mutation
    • b. Les niveaux de hiérarchie urbaine
  • 2. Une politique pour la ville ?
    • a. La loi d'Orientation pour la ville...
    • b. La mise en scène d'un paysage...

1. Le fait urbain en France
L'essentiel de la population française réside en ville, un milieu qui concentre toutes les formes du pouvoir au sein d'une société largement tertiarisée, de sorte que les villes se trouvent à la tête de l'organisation du territoire national.
a. Une définition en mutation
Jusqu'aux efforts mis en place à la fin des années 1960 autour de la DATAR (Délégation de l’Aménagement du Territoire et à l’Action Régionale), la définition de la ville reposait sur un seuil démographique rigide : était considérée comme ville toute commune de plus de 2 000 habitants.
Depuis, cette définition a évolué avec la notion de zone de peuplement industriel et urbain (ZPIU) qui assure une qualification en zone urbaine supra-communale à tout secteur où la population agglomérée dépasse 2 000 habitants.

Cependant, les termes choisis par les aménageurs français se heurtent à une difficulté politique qui dépasse la stricte définition dépendant d'un plan d'organisation du territoire : l'attachement populaire des citoyens à leurs communes, le plus faible niveau des collectivités territoriales. Ainsi, la plupart des communes urbaines françaises ne peut rivaliser avec leurs homologues allemandes ou italiennes dont les seuils de définition sont beaucoup plus élevés.

Par ailleurs, le chevauchement des attributions entre les différentes collectivités territoriales (commune, canton, arrondissement, département, région) au sein de régions particulièrement urbanisées ne facilite pas la lisibilité de la gestion du territoire. Ainsi, des syndicats de communes urbaines recréent des micro-polarités régionales qui tentent de se hisser à une échelle européenne des pouvoirs locaux.

b. Les niveaux de hiérarchie urbaine
Par essence culturelle, la France est un territoire aux commandements hiérarchisés, de sorte qu'entre le syndicat de commune qui crée une ZPIU et la métropole parisienne, les villes françaises se rangent dans une gamme de hiérarchies urbaines établies sur cinq niveaux en fonction de l'équipement et de la détermination d'une zone d'influence :
• un maillage de bourgs dont la population varie entre 1 000 et 5 000 habitants assure les services et les dessertes basiques ;
• un réseau de petites villes (entre 5 000 et 25 000 habitants) est une assise administrative pour l'essentiel des zones rurales ;
• les villes moyennes dont la population peut aller jusqu'à 300 000 habitants en fonction d'un rayonnement métropolitain régional plus ou moins important ;
• les grandes villes (au moins 300 ou 400 000 habitants) assurent un rôle
...
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte