• CP
  • CE1
  • CE2
  • CM1
  • CM2
  • 6e
  • 5e
  • 4e
  • 3e
  • 2e
  • Première
  • Terminale

Géographie

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Géographie. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Géographie, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Géographie / BAC PRO
La diversité des espaces démographiques  
  • 1. Les caractéristiques...
    • a. Les différents espaces démographiques
    • b. Le bilan : la variation de...
  • 2. La redistribution de la population...
    • a. Variations géographiques du solde...
    • b. Les causes de ce redéploiement

1. Les caractéristiques démographiques régionales
a. Les différents espaces démographiques
– Variation de la fécondité (nombre d’enfants par femme en âge de procréer)
Jusqu’à la fin des années 1960, la France du Nord dessinait un « croissant fertile » qui courait depuis la Normandie jusqu’à l’Alsace en passant par le Nord-Pas-de-Calais. Ces régions connaissaient une fécondité plus élevée (environ 2,04) que la moyenne nationale (à 1,8 en 1999). Les régions du Centre et du Sud connaissaient une fécondité inférieure à la moyenne nationale.
Aujourd’hui, ce croissant se réduit par ses extrémités : l’Alsace-Lorraine a rejoint la moyenne nationale tandis que la Normandie voit sa fécondité baisser légèrement. L’explication de ce phénomène est complexe mais fait appel à des comportements socioculturels : entrée dans la vie active et âge du mariage plus précoces dans le Nord de la France expliquent cette fécondité un peu plus élevée.

– Variation de la mortalité
L’opposition est nette de part et d’autre d’une ligne Nantes-Paris-Belfort. Au nord de cette ligne, l’espérance de vie est sensiblement plus réduite qu’au sud. Au nord, l’espérance de vie est inférieure à 76,1 ans alors qu’au sud, elle est supérieure à 76,7 ans. Les explications sont complexes. Le nombre de médecins par habitants est un premier élément de réponse : plus nombreux au sud, cela favorise une prise en charge rapide des patients (ce qui est très important dans le cas des affections coronariennes). Si les médecins (généralistes et spécialistes) sont plus présents au sud, c’est que la demande y est plus forte. Le niveau d’études en est là encore la principale raison car plus le niveau d’études est élevé, plus l’appel à la médecine est fréquent.
En outre, les habitudes alimentaires sont différentes, on loue souvent les mérites du « régime méditerranéen ».

b. Le bilan : l
...
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte