Maxicours.com, Le N°1 du soutien scolaire sur Internet

Exercices et Cours de Mathématiques, Français, Anglais...

Première visite
Je m'abonne !




  Français  

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Français. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Français, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Français / BAC PRO
Les figures d'opposition, d'insistance et d'atténuation  
  • 1. Les figures d'opposition
    • a. L'antithèse
    • b. L'oxymore
    • c. Le paradoxe
    • d. L'antiphrase
  • 2. Les figures d'insistance
    • a. L'hyperbole
    • b. Le pléonasme et la redondance
    • c. L'emphase (ou la mise en relief)
    • d. La prétérition
  • 3. Les figures d'atténuation
    • a. La litote
    • b. L'euphémisme

Objectifs : reconnaître, nommer et analyser les procédés d'écriture qu'un écrivain utilise pour mettre en valeur certains éléments dans un texte, et que l'on appelle figures de style.
L'écrivain dispose de différents procédés pour apporter du sens à son texte. Les figures de style lexicales portent particulièrement sur le sens des mots, contrairement aux figures syntaxiques qui concernent la construction des phrases. Trois mécanismes sont abordés : l'opposition qui confronte deux termes de sens contraires, l'insistance qui consiste à attirer l'attention du lecteur sur un terme précis du texte et l'atténuation qui permet de rendre une affirmation moins forte.
1. Les figures d'opposition
a. L'antithèse
L'antithèse rapproche deux mots dans une relation d'opposition au sein d'une phrase. Elle souligne un contraste, un désaccord ou un dilemme entre deux termes.

Ex. : « Quel ennemi choisir, d'un époux ou d'un frère ?
           La nature ou l'amour parle pour chacun d'eux. »
(Pierre Corneille, Horace, 1640.)

b. L'oxymore
L'oxymore associe deux termes qui s'excluent ordinairement, afin de concilier leur sens. Il souligne l'apparence paradoxale du propos.

Ex. : « Cette obscure clarté qui tombe des étoiles. »
(Pierre Corneille, Le Cid, 1637.)

c. Le paradoxe
On appelle paradoxe un raisonnement qui contredit une idée généralement admise. Il produit un effet de surprise et est porteur de vérité.

Ex. : « Adieu ! je vais chercher

...
Cette fiche de cours t'intéresse ?
N'attends plus pour la voir en intégralité !