Méthodologie de l'explication de texte - Maxicours

Méthodologie de l'explication de texte

L’épreuve d’explication de texte du baccalauréat est constituée d’un texte philosophique, choisi nécessairement parmi la liste des auteurs au programme et d’une série de questions concernant très précisément le texte.
Cette épreuve dure quatre heures : ce n’est pas trop de temps pour effectuer minutieusement le travail requis !

1. La structure de l'épreuve
a. Le texte
Le texte comprend 12 à 20 lignes. Les lignes sont numérotées (de 5 en 5) de manière à ce que le candidat puisse facilement donner des références précises, lors de ses réponses aux questions, et qu’il puisse ainsi rapidement se rapporter aux mots ou aux phrases du texte.
b. Les questions
Il y a en général quatre questions.
• La première question porte toujours sur l’idée générale et l’organisation du texte.
• Les deuxième et troisième questions portent sur le détail du texte : il s’agit d’expliquer soit des notions présentes dans le texte, soit des expressions du texte, soit des phrases du texte.
• La quatrième question est un « essai » c’est-à-dire une composition de 15 à 20 lignes au moins, portant sur un des thèmes principaux abordés par l’auteur.

Il arrive que le texte comporte cinq questions : dans ce cas la question supplémentaire a rapport à un mot ou une expression à expliquer. Il n’y a jamais plus d’un « essai ».

2. Le travail requis pour pouvoir répondre aux questions
a. La rédaction de la première question
L'idée générale :
Exprimer l’idée générale du texte revient à saisir son thème directeur de manière courte et précise (c’est un exercice de synthèse) : il ne s’agit pas de faire un résumé du texte.
La rédaction de l’idée générale ne doit pas excéder trois à quatre lignes.

L'organisation du texte :
On demande en général (presque toujours) au candidat de dégager le plan du texte : il s’agit de mettre en évidence les diverses parties composant le texte, en indiquant les lignes servant de repères et en signalant les débuts et fins de phrases encadrant les parties.
Cette réponse nécessite de l’ordre, du soin, de la précision.
b. La rédaction des deuxième et troisième questions
La rédaction des réponses à ces questions exige une grande clarté d’écriture (pas de style télégraphique !) et un souci de précision de l’argumentation dans l’explication. Il faut ici développer les réponses, en soignant le style.

Notions à définir :

En général les notions abordées dans le texte ont été traitées dans le cours pendant l’année. Par exemple : « nature », « culture », « autonomie », etc. Toutes ces notions font partie du programme. Il s’agit de donner une définition claire et explicative, de même type que celles qui ont été données dans votre cours. Ce travail de définition demande quelques lignes pour chaque notion considérée.
Attention, une définition ne s’invente pas, l’assimilation du cours est essentielle.
Il est judicieux, pour bien préparer cette épreuve, de faire à l’avance des fiches de notions (à partir de vos cours) et de les revoir régulièrement.

Expressions et phrases à expliquer :

Il s’agit de développer clairement votre explication en étant très attentif au sens du texte et en évitant :
- soit de digresser et de sortir du texte ;
- soit de paraphraser le texte et d’oublier d‘analyser les termes qui vous sont soumis.
Ce travail est assez délicat à effectuer ; trop souvent les candidats répondent de manière vague ou précipitée. Il faut consacrer un certain temps de réponse pour bien réussir ces travaux : environ une heure (commencer par écrire au brouillon vos réponses) sur les quatre heures proposées.
Il ne s’agit pas de donner votre «point de vue», ni votre opinion : c’est un travail d’analyse, un travail d’élucidation du détail du texte. On cherche à tester votre puissance de compréhension : c’est un aspect important de la lecture philosophique.
Faire de nombreux exercices en cours d’année devrait vous servir pour bien maîtriser ce travail analytique.
c. La rédaction de l'essai
Ce n’est pas la partie la plus difficile de l’épreuve, mais c’est la partie la plus « lourde ».
Dans le temps qui vous est imparti, il faut vous ménager au moins trois quart d’heure de rédaction. Organisez bien votre temps et ne bâclez pas cette question ; elle est déterminante dans l’évaluation de votre copie. Il est nécessaire de prévoir un brouillon préalable : ne pas rédiger d’un jet sans préparation.
Dans l’espace de votre copie, il faut prévoir 15 à 20 lignes au moins. Vous pouvez écrire jusqu’à 30 lignes si vous le jugez nécessaire. L’essentiel est la cohérence et la clarté des propos rédigés.

L’essai doit être composé de façon soignée : le style est simple, clair, précis.
On vous demande d’exposer votre réflexion en argumentant de manière progressive.
Vous pouvez vous appuyer sur le texte mais aussi, selon la question posée, faire part de connaissances liées à votre cours ou, éventuellement, à votre culture générale.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Des profs en ligne

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent