SES

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de SES. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en SES, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / SES / Terminale ES
Le processus de destruction créatrice chez Schumpeter  
  • 1. Le progrès technique...
    • a. La destruction créatrice...
    • b. La destruction créatrice...
  • 2. Le processus de destruction...
    • a. La destruction créatrice...
    • b. La destruction créatrice...

« Le charme est rompu et de nouvelles affaires se créent continuellement, appâtées par le profit. Il se produit une réorganisation complète de l’industrie, avec hausse de la production, concurrence acharnée, disparition des entreprises obsolètes, licenciements éventuels. » Joseph Aloïs Schumpeter, (La théorie de l’évolution économique, 1912).
1. Le progrès technique à l’origine du processus de destruction créatrice
On peut définir le processus de destruction créatrice introduit par Schumpeter, comme étant le mouvement permanent de destructions d’activités liées aux anciennes innovations et de créations de nouvelles activités liées aux nouvelles innovations. Les éléments neufs vont remplacer les anciens.

On peut mesurer le processus de destruction créatrice à l’aide des indicateurs de répartition des secteurs et des branches d’activités ainsi qu’avec la répartition de la population active dans ces secteurs et branches, mais aussi à l’aide des créations et disparitions d’entreprises ou bien encore à l’aide des dépôts de brevets
a. La destruction créatrice symbole du processus d’innovations
Le processus de destruction créatrice grâce aux innovations assurent le renouvellement permanent des structures de production. Les nouvelles innovations entraînent l’obsolescence et la disparition des anciennes innovations : anciens produits ou objets de consommation, anciennes sources d’énergie ou de matière première, anciennes méthodes de production, anciens marchés, et anciens types d'organisation industrielle.
Les innovations nouvelles réduisent la rentabilité des innovations anciennes et confèrent aux entrepreneurs une nouvelle situation de monopole qui leurs assure des profits importants. Destructions et créations vont ainsi de paire et engendrent la croissance et les transformations de l’activité économique.

b. La destruction créatrice aujourd’hui
Si l’on observe aujourd’hui le processus d’innovations, il est possible de noter que le progrès technique s’est très nettement accéléré. Le processus de destruction créatrice
...
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte