Electrotechnique

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Electrotechnique. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Electrotechnique, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Electrotechnique / BAC PRO Electrotechnique, énergie, équipements communicants (ELEEC)
Commande manuelle  
  • 1. Marche par "à-coups"
  • 2. Circuits avec bouton tournant
  • 3. Résumé sur la commande manuelle

Dans les systèmes automatisés, une section du circuit est prévue pour permettre à l'opérateur d'intervenir sur les différents moteurs d'une machine.

Des boutons-poussoirs ou tournants, installés sur le panneau de commande, permettent d'effectuer différents réglages sur la partie mécanique de la machine ou de remettre celle-ci dans son état initial de fonctionnement.

Cette étude vous présentera :

  • différents circuits utilisant un type de commande appelée marche par "à-coups" ;
  • comment raccorder les composants entre eux pour réaliser des circuits permettant de sélectionner des modes de commande manuelle ou automatique.
1. Marche par "à-coups"

La marche par "à-coups" est utilisée pour faire tourner un moteur par à-coups afin de régler la position d'un élément.

Par exemple, on l'utilise pour régler la position de la table d'une machine-outil.

Cette méthode consiste à commander la marche du moteur en appuyant sur le bouton "à-coups" et à en commander l'arrêt en relâchant le bouton.

On distingue trois circuits de base permettant de réaliser la fonction "à-coups" :

- la commande par bouton tournant ;

- la commande par bouton tournant poussoir ;

- la commande par boutons-poussoirs et relais.

Commande par bouton tournant :

Le circuit commandé par bouton tournant, représenté à la figure suivante, est le plus simple des trois circuits.

Il se compose d'un bouton d'arrêt, d'un bouton de marche et d'un bouton tournant à deux positions, permettant de choisir la marche continue ou par à-coups.

Circuit de commande par sélecteur :

Analysons le circuit de la figure ci-dessus.

- Lorsque le bouton tournant se trouve à la position "marche continue", une impulsion sur le bouton "marche" entraîne l'alimentation de la bobine KM1. Cela provoque la fermeture des trois contacts de puissance et du contact auxiliaire, forçant ainsi le moteur à démarrer.

- Si l'on relâche le bouton "marche", le moteur continue de tourner. En effet, le courant circule par le contact du bouton tournant et le contact auxiliaire KM1.

- Si l'on appuie sur le bouton "arrêt", on ouvre le circuit de commande, ce qui a pour effet de couper l'alimentation de la bobine KM1, provoquant ainsi l'arrêt du moteur.

- Lorsque le bouton tournant se trouve à la position "à-coups" et que l'on appuie sur le bouton "marche", la bobine KM1 est alimentée ; le moteur démarre.

- Si l'on relâche le bouton "marche" lorsque le bouton tournant est à la position "à-coups", le moteur arrête de tourner, car le circuit de maintien est ouvert. En effet, en position "à-coups", le contact du bouton tournant est ouvert.

Commande par bouton tournant/poussoir :

Le circuit commandé par bouton tournant/poussoir exige l'utilisation d'un bouton de commande spécial.

La figure suivante montre un bouton tournant/poussoir.

Bouton tournant/poussoir :

Ce dispositif combine l'action d'un bouton-poussoir et celle d'un bouton tournant. L'action du bouton tournant est réalisée par la rotation de la partie externe du bouton de commande, qui peut prendre deux positions. L'action sur le bouton-poussoir est effective quelle que soit la position du bouton tournant.

Le bouton de commande possède un contact F relié à l'action du bouton-poussoir, et un contact F associé à l'action d

...
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte