Montage de circuits de commande - Cours d'Electricité avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Montage de circuits de commande

Après avoir analysé l'organisation de plusieurs circuits de moteurs, vous pouvez maintenant mettre vos connaissances en pratique et réaliser le montage de circuits de commande simples.

Dans cette étude vous trouverez des informations sur :

  • l'identification des conducteurs ;
  • le branchement des conducteurs dans un montage.

Plusieurs des méthodes présentées ici constituent des obligations lorsqu'elles font l'objet de règles de l'U.T.E.

Vous devrez donc les mettre en pratique dans vos travaux.

1. Couleur des conducteurs

Vous avez vu que l'utilisation d'un système de numérotation s'avère pratique pour identifier les fils d'un schéma d'électricité. Un tel système peut s'appliquer aux circuits réels.

Par exemple, lors de l'achat d'un démarreur (ensemble composé d'un sectionneur avec fusibles, d'un transformateur, d'un contacteur, de relais thermique, de borniers), un schéma des connexions numérotées accompagne l'équipement et chacun des fils porte un numéro vous référant à sa représentation sur le schéma.

Dans un montage réel, le recours à l'identification numérique ou alphabétique (placée aux deux extrémités des conducteurs) n'est toutefois pas la méthode la plus simple.

En effet, quand plusieurs conducteurs sont regroupés sous forme de toron pour circuler d'un endroit à un autre, il devient impossible de repérer rapidement un fil précis s'ils ont tous la même couleur.

L'association d'une couleur à un conducteur sert de repère visuel dans un montage. Il faut quand même faire attention au choix de vos couleurs.

La norme NFC 79-130 établit des règles restrictives au sujet de la couleur des enveloppes des conducteurs.

Voici l'essentiel de quelques articles de réglementation :

Identification du conducteur de protection (PE) :

La double coloration d'identification vert-jaune est strictement réservée au conducteur de protection.

Identification du conducteur neutre (N) :

Tout conducteur neutre d'un circuit doit être facilement reconnaissable, la couleur bleu clair, doit être choisie.

Identification des autres conducteurs :

Circuits de puissance en courant alternatif ou continu : Noir ;

Circuits de commande en courant alternatif : Rouge ;

Circuits de commande en courant continu : Bleu ;

Circuits de commande d'interverrouillage courant alternatif ou continu (Note 1) : Orange.

L'utilisation de ce code de couleurs est particulièrement recommandée pour les machines-outils.

Note 1 : Les circuits d'interverrouillage sont des circuits alimentés par une source extérieure et qui peuvent rester sous tension quand le dispositif de sectionnement est ouvert.

2. Branchement des conducteurs

Le branchement d'un conducteur semble être une opération anodine.

C'est pourtant une démarche cruciale qui comprend plusieurs étapes délicates à respecter avec soin.

Lors de la réalisation d'un montage, chacun des conducteurs doit être :

  • mesuré,
  • coupé,
  • dénudé,

pour enfin être raccordé à l'aide d'une vis ou d'une cosse.

Vous devez assimiler les règles de l'art à ce sujet.

Raccordements directs :

Dénuder un fil :

Dénuder un fil consiste à en retirer l'enveloppe isolante dans le but d'effectuer un raccordement. Normalement, une longueur de tout au plus 1 à 2 cm suffit pour effectuer un branchement. Il existe plusieurs outils pour effectuer cette opération :

- un couteau ;
- une pince à dénuder ordinaire ajustable ;
- une pince à dénuder calibrée pour différents conducteurs ;
- une pince à dénuder automatique.

La figure suivante présente la technique de dénudage associée à chacun des outils.

Méthodes pour dénuder un fil :

Peu importe l'outil utilisé, la règle numéro un consiste à ne pas endommager le fil conducteur. Dans le cas contraire, il vaut mieux recouper l'extrémité du fil et dénuder à nouveau.


N'utilisez jamais votre pince à dénuder, vos pinces coupantes ou tout autre outil à lame sur un fil conducteur relié à une source d'alimentation électrique.


Vos dents ne sont pas considérées comme un outil à dénuder. Cette méthode risque d'endommager votre dentition pour toujours.

3. Raccords sur vis

Il arrive fréquemment qu'un fil soit raccordé directement à la vis d'un bornier ou d'un composant.
Dans ce cas, il est parfois préférable de donner une forme de demi-cercle à la partie dénudée du conducteur, en la modelant à l'aide d'une pince à long bec.
Vous solidifiez ainsi le branchement tout en augmentant la surface de contact entre les pièces qui composent le raccord (figure ci-dessous).

Étapes à suivre lors d'un raccord sur vis :

Le branchement d'un fil à une vis peut aussi s'effectuer à l'aide d'une cosse. Il existe une gamme de cosses dont les plus répandues sont celles en forme de fourche (U) ou d'œillet (O).
Le sertissage d'une cosse consiste à écraser, à l'aide d'une pince à sertir, une cosse autour de l'extrémité dénudée d'un fil.
L'utilité d'une cosse est surtout appréciée dans les cas de conducteurs torsadés ou à brins multiples.

Sertissage d'une cosse :

4. Raccordement de plusieurs conducteurs

Dans un montage électrique, les conducteurs ne sont pas tous nécessairement raccordés à l'aide d'une vis. Il faut souvent joindre quelques conducteurs par l'intermédiaire d'une épissure ou d'un connecteur.
L'épissure conventionnelle consiste à torsader deux ou plusieurs conducteurs entre eux sans utiliser de connecteur ni de serre-fils :

  • Pour solidifier une épissure, on soude le joint sur toute sa longueur.
  • De plus, il est obligatoire de recouvrir le raccord d'un ruban isolant pour éviter les risques de contacts électriques ou de courts-circuits.

Il existe sur le marché un type de connecteur qui accélère le raccordement des conducteurs.
Le capuchon isolant, aussi connu sous le nom de capuchon à vis est un connecteur qui limite beaucoup les manipulations lors de la fabrication des raccordements électriques.
Il faut choisir la taille des capuchons isolants selon la section et le nombre de conducteurs à relier.
Les seules exigences pour l'installation sont de torsader les fils dans le sens des aiguilles d'une montre et de couper à égalité tous les fils de la queue de rat obtenue avant de l'introduire dans l'ouverture du connecteur.
Le vissage du connecteur solidifiera l'ensemble et, du même coup, isolera le raccord électrique.

Diverses tailles de capuchons isolants :

Utilisation d'un capuchon isolant :

Pour les conducteurs de forte section, on remplace l'utilisation du capuchon isolant par celle d'un serre-fils spécialement conçu qui a pour but d'écraser les conducteurs les uns sur les autres. Un ruban isolant doit envelopper le raccord sur toute sa longueur.

5. Résumé sur le montage "va et vient"

Suite à cette étude, vous devriez retenir plus particulièrement les points suivants :

- L'identification numérique ou alphabétique aux extrémités des conducteurs est une mesure insuffisante.

- L'identification des conducteurs à l'aide d'une couleur associée est une mesure plus efficace et normalisée :

Mise à la terre, conducteur de protection (PE) :

- conducteur de cuivre nu ;

-  ou couleur verte et jaune.

Neutre (N) : couleur bleue.

Phases c.a. :

- couleur quelconque sauf bleu-clair, jaune, vert ou double couleur.

- Dénuder un fil consiste à retirer l'enveloppe isolante sans endommager le matériau conducteur ;

- Un couteau bien affûté ou des pinces à dénuder ajustables, calibrées ou automatiques, servent à dénuder un fil ;

- Pour améliorer le branchement d'un conducteur directement sur une vis, vous le recourbez en forme de demi-cercle ;

- Pour relier des conducteurs entre eux, vous pouvez utiliser une épissure soudée, un capuchon isolant ou un serre-fils ;

- L'utilisation du capuchon isolant a comme avantage d'éviter la soudure et d'isoler le raccord électrique ;

- Tous les raccords électriques des conducteurs doivent être isolés.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents