La diversité de la population africaine - Cours de Géographie avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La diversité de la population africaine

Quelles sont les caractéristiques de la population africaine ?
1. La répartition de la population africaine
a. Une population inégalement répartie
L’Afrique compte 906 milllions d’habitants sur environ 30 millions de km2, ce qui en fait un continent peu peuplé. La densité de population, environ 30 hab/km2 est bien inférieure à la moyenne mondiale, qui est de 47 hab/km2. Mais cette population est inégalement répartie sur le territoire. L’intérieur du continent est faiblement peuplé. Les fortes densités se trouvent sur les littoraux, les grandes vallées et les hauts plateaux. On peut dénombrer six grands foyers de peuplement : le foyer d’Afrique du Nord, le foyer du Golfe de Guinée, le foyer de la vallée du Nil, le foyer de la montagne éthiopienne, le foyer d’Afrique des grands Lacs et le foyer d’Afrique Australe.

© COMSTOCKIMAGES/Jupiterimages
Doc. Un lion au Botswana dans le Kalahari
b. Les causes de cette inégale répartition
Les contraintes naturelles expliquent en grande partie cette répartition. Les densités sont faibles dans les espaces arides du Sahara et du Kalahari en raison du manque d’eau, elles y sont souvent inférieures à 1 hab/km2. La forêt dense et humide du centre de l’Afrique est également sous-peuplée.

Les foyers de peuplement sont localisés dans les régions plus favorables :
- sur les littoraux pour les échanges commerciaux et les ressources de la mer ;
- dans les grandes vallées comme celle du Nil où les densités de population peuvent atteindre 1700 hab/km2 ; 
- sur les hautes terres de l’Est africain qui ont un climat plus frais et sont donc épargnées par le paludisme et d’autres maladies qui frappent les plaines chaudes et humides. Par exemple, la densité au Burundi et au Rwanda est supérieure à 500 hab/km2.

L’histoire explique aussi la géographie du peuplement africain. Dès le VIIIe siècle, huit millions d’Africains sont déportés vers le monde arabe, c’est la traite « saharienne ». Entre le XVIe et le XIXe siècle, douze millions d’Africains sont déportés vers l’Amérique, c’est la traite « Atlantique ». Cette traite des Noirs a contribué au faible peuplement de grandes régions d’Afrique noire. De plus, au XIXe siècle, les Européens ont étendu leurs colonies en Afrique, développant les régions côtières pour acheminer les produits africains vers l’Europe, et ont ainsi renforcés le peuplement littoral

© PHOTOS.COM/Jupiterimages
Doc. La vallée du Nil
2. Un continent en pleine transition démographique
a. Une forte croissance démographique
En cinquante ans, la population africaine a été multipliée par quatre. Le taux de natalité du continent baisse peu alors que son taux de mortalité a beaucoup chuté grâce notamment aux progrès de l'hygiène et de la médecine.
 

Mais sa fécondité reste très élevée (sept enfants par femme). Elle résulte des pratiques matrimoniales (mariage jeune, remariage systématique des veuves, polygamie) et du manque ou du peu de moyens de contraception.

Cette forte croissance démographique handicape les Etats qui n'ont pas les moyens d'investir dans des structures d'accueil et de formation (écoles, centres de soins...).
 
La population africaine compte une grande part de jeunes dont la proportion peut atteindre, dans certains Etats,  50% de la population totale.

© PHOTOS.COM/Jupiterimages
Doc. Enfants africains
b. D'importants mouvements migratoires
Les campagnes surpeuplées ne peuvent plus répondre aux besoins : se nourrir, se soigner, se loger, éduquer, et trouver du travail devient de plus en plus difficile. Les jeunes partent donc tenter leur chance dans les villes, où ils pensent trouver un meilleur niveau de vie : c’est l’exode rural.
3. La diversité de la population africaine
a. Une histoire mouvementée...
Après avoir abrité de brillantes civilisations comme celle de l'Egypte ancienne, l'Afrique a connu des dominations étrangères successives :
- la domination musulmane à partir du Moyen-âge : l'Afrique du Nord est soumise à la conquête arabe et se voit imposer l'islam comme religion ; parallèlement, l'esclavage des Africains est organisé par les nouveaux venus ;
- la domination européenne à l'époque moderne : les Européens reprennent les méthodes arabes en soumettant à leur tour les populations africaines à l'esclavage (commerce triangulaire) et établissent des empires coloniaux où ils imposent leur civilisation, notamment la religion chrétienne.

A partir des années 1960, les peuples africains accèdent à leur indépendance mais le continent reste marqué par la période coloniale (langue, religion) et connait de nombreux conflits ethniques (du fait notamment du découpage arbitraire des frontières des Etats) meutriers, qui peuvent aller jusqu'au génocide, comme par exemple au Rwanda en 1994.
b. ...et des peuples, des religions, des langues multiples.
L’Afrique au nord du Sahara appelée « Afrique blanche » est peuplée de blancs essentiellement musulmans qui parlent en majorité l’arabe. Les villes y sont anciennes et nombreuses. L’Afrique au sud du Sahara, appelée « Afrique noire », est surtout peuplée de noirs, répartis entre de nombreuses ethnies. Les populations sont musulmanes, chrétiennes ou animistes. Par exemple, la Côte d’Ivoire compte huit ethnies différentes, plutôt musulmanes au nord du pays, plutôt chrétiennes et animistes au sud. Les campagnes sont partagées entre les cultivateurs et les éleveurs, ce qui occasionne des échanges mais aussi des tensions, par exemple le conflit du Darfour au Soudan. On parle 1250 langues et dialectes en Afrique, auxquels s’ajoutent les langues héritées des colonisateurs européens (principalement l'anglais et le français).
L'essentiel

L'Afrique compte 906 millions d'habitants, mais sa densité de population est faible. En effet, de forts contrastes caractérisent la répartition de sa population, qui est surtout concentrée sur les littoraux.

Le continent est en pleine transition démographique, ce qui fait que la population continue d'augmenter rapidement, entraînant l'exode rural.

Cette population africaine est en outre marquée par une grande diversité ethnique, linguistique et religieuse. Encore aujourd'hui, son passé mouvementé (colonisations arabe et européenne, esclavage...) est la cause de conflits violents entre ethnies.

Comment avez vous trouvé ce cours ?

Évaluez ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents