Construire une dissertation 1 : objectifs et travail de préparation - Cours de SES avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Construire une dissertation 1 : objectifs et travail de préparation

Instructions officielles de l'épreuve
Il est demandé au candidat :

1. de répondre à la question posée par le sujet,
2. de construire une argumentation à partir d'une problématique qu'il devra élaborer,
3. de mobiliser des connaissances et des informations pertinentes pour traiter le sujet, notamment celles figurant dans le dossier qui est composé de six documents maximum,
4. de rédiger en utilisant un vocabulaire économique et social spécifique et approprié à la question, en organisant le développement sous la forme d'un plan cohérent.

La dissertation constitue l'une des deux épreuves proposées au baccalauréat en SES. Elle est une épreuve très académique, normée, formelle, certes délicate mais rassurante si l'on en connaît bien la méthode. La dissertation est en fait une longue démonstration, de 6 à 8 pages, structurée par un plan, et qui vise à juger de la capacité de réflexion personnelle du candidat ; c'est en cela qu'elle est particulièrement exigeante.

1. Les critères d'évaluation de la dissertation
La dissertation ne juge pas les mêmes aptitudes et compétences que la question de synthèse. Dans cet exercice, vous serez évalué sur :

• votre capacité à répondre à la question posée par le sujet : on ne vous demande pas simplement de traiter un sujet mais surtout d'y répondre, ceci en mobilisant vos connaissances et vos réflexions personnelles ;

• votre capacité à construire une argumentation à partir d'une problématique : le terme de problématique désigne à la fois le problème concernant le sujet mais aussi la manière méthodique de poser le ou les problèmes. Disserter, c'est donc poser un problème et y répondre méthodiquement, « scientifiquement » en donnant les différents arguments qui contribuent à la réponse ;

• votre capacité à organiser le développement sous la forme d'un plan cohérent dont les parties sont équilibrées : ce plan vous est bien évidemment suggéré par la problématique et par le type de réponse que vous souhaitez donner au sujet ;

• votre capacité à utiliser des connaissances et des informations pertinentes pour traiter le sujet : pour répondre au sujet, pour argumenter, il faut s'appuyer sur des connaissances qui proviennent de votre cours, des documents mais aussi de votre culture personnelle,

• votre capacité à vous exprimer correctement et à rédiger en utilisant le vocabulaire économique et social : sachez que la notation tient compte de la clarté de l'expression et du soin apporté à la présentation.

Comme vous le voyez, la dissertation est exigeante ; mais, en général, le risque paie !
2. L'analyse du sujet
L'analyse du sujet suppose, tout d'abord, une lecture très attentive de celui-ci ; ainsi, lisez-le, relisez-le de nombreuses fois, pour être sûr de l'avoir bien compris, de ne rien avoir oublié dans le libellé. Cette analyse doit être conduite en plusieurs étapes :

1. donner du sens à la consigne de l'énoncé : cette étape, trop souvent sacrifiée, est indispensable à la compréhension de la question. Il est ici nécessaire de noter que la consigne n'est pas le libellé ; la consigne est matérialisée par un verbe d'action qui énonce la tâche à effectuer ou, en d'autres termes, ce que vous devez faire.
Par exemple, on peut vous demander d'« expliquer », de « discuter », d'« analyser »... Dans ces cas, la consigne est explicite et parfaitement claire. Parfois, la consigne est implicite : « Pourquoi... ? », « Comment... ? », « Dans quelle mesure... ? »... Vous devez alors l'expliciter de manière à rendre votre étude plus simple.

2. repérer l'objet précis de l'étude, c'est-à-dire le thème sur lequel porte le sujet. Vous devez le définir précisément ; soyez donc attentif à bien souligner ses divers sens possibles et, si nécessaire, limiter l'étendue et la signification du concept, au regard du sujet posé.

3. délimiter le cadre spatio-temporel : ce cadre indique à la fois le domaine géographique et la période considérée. Si aucune indication n'est donnée, vous devrez le faire vous-même ; la lecture rapide des documents peut cependant vous y aider. Cette délimitation est essentielle car elle guide le contenu de votre dissertation.

4. identifier le type de sujets : pour simplifier, on peut distinguer trois grands types de sujets :

- les sujets d'analyse : ces sujets se présentent généralement sous une forme neutre, proche d'une question de cours. Ces sujets peuvent commencer par « analysez », « caractérisez », « expliquez »... Demandez-vous si le sujet invite à s'interroger sur les seules causes d'un phénomène ou sur ses seules conséquences. Les sujets d'analyse vous demandent donc de présenter les différents aspects d'un problème et les relations entre des variables ; vous devez alors décrire, expliquer, montrer les conséquences du phénomène étudié ;
- les sujets de discussion, soulevant une controverse, un débat : leur libellé commence fréquemment par les formules suivantes : « dans quelle mesure... », « vous vous demanderez si... », « vous vous interrogerez sur... »... Ces sujets sont faciles à repérer dans la mesure où ils se présentent presque toujours sous forme interrogative. Ce type d'énoncé doit permettre la confrontation de plusieurs points de vue, l'opposition de courants théoriques. Ils invitent à discuter, c'est-à-dire à peser le pour et le contre, exposer une thèse et ses contre-arguments ;
- les sujets de comparaison, qui invitent à montrer les points communs et les différences entre deux phénomènes.

5. déterminez le ou les mot(s)-clé(s) du sujet : certes, aucun libellé ne comportera de terme inconnu au vu du programme ; il est cependant nécessaire de préciser le sens de tous les termes du sujet. Ainsi, soulignez le ou les concept(s) clé(s), et notez leur(s) définition(s). Procédez de la même manière pour tous les termes, y compris ceux qui, faisant partie du vocabulaire courant, ne vous posent aucun problème. Un questionnement à leurs propos peut permettre d'obtenir des pistes de réflexion, une aide possible pour la structuration du devoir. De même, pensez immédiatement à rapprocher certains termes des notions liées à des connaissances auxquelles ils vous renvoient. Ceci vous permettra peut-être d'ouvrir des pistes d'analyse pour la suite...
3. La recherche de l'argumentation
Une fois l'analyse du sujet effectuée, il faut rechercher une argumentation. Celle-ci est le fruit tant d'une mobilisation des connaissances personnelles que de l'exploitation des documents mais il faut également classer ses connaissances de manière adéquate.

a. La mobilisation des connaissances personnelles
Pour cela, il convient, dès le début de l'épreuve, de noter au brouillon les notions et mécanismes indispensables pour traiter le sujet, les références théoriques, ainsi que le chapitre du cours s'y rapportant. Souvent, de simples raisonnements logiques peuvent vous aider à retrouver des connaissances.
Pour effectuer cette « mobilisation » des connaissances, il peut être utile de recourir à la méthode dite des « mots-clés et des corrélats ». Cette méthode consiste à « jouer » sur les mots-clés du sujet, c'est-à-dire à rechercher la définition de ces mots, leurs synonymes, leurs contraires ainsi que les mots qui peuvent directement leur être associés – les corrélats – par un lien logique. L'objectif ici est de disposer d'une multitude de mots qui ont un sens précis pour vous et qui sont aussi riches de connaissances. Au-delà, ces mots portent des idées, idées qui vont être à la base du plan à venir. Fondamentalement, cette méthode permet de réaliser la séquence relationnelle suivante :


b. L'exploitation des documents
L'exploitation des documents est une étape essentielle. Ceux-ci doivent vous permettre de :

- révéler des savoir-faire quand il s'agit de documents statistiques,
- révéler vos savoirs concernant des mécanismes et des théories économiques ou sociologiques,
- effectuer des rapprochements ou des oppositions entre les documents,
- vous mettre sur des pistes concernant certaines analyses et susciter la mobilisation de vos connaissances,
- contribuer à trouver une problématique et un plan.

Attention : notez que les documents ne peuvent en aucun cas se substituer à vos connaissances ; c'est bien au contraire parce que vous disposez de connaissances préalables que vous serez en mesure d'interpréter correctement les documents proposés et les faire dialoguer les uns avec les autres.

D'un point de vue pédagogique, l'exploitation des documents doit suivre quelques grands principes :

• commencez par une lecture rapide des documents qui vous donnera une idée générale du dossier documentaire. Vous pouvez déjà souligner les termes les plus importants, entourer les données primordiales des tableaux et représenter les évolutions générales des graphiques chronologiques et de certains tableaux ;

• interprétez sa source, son auteur (l'auteur est parfois un économiste, un sociologue, étudié en cours par exemple et qui appartient à un courant théorique particulier) ;

• étudiez systématiquement chaque document , en notant dans un tableau les idées principales ainsi que le lien que l'on peut établir avec le sujet et les remarques que vous suggère le document. À cette fin, il peut être utile de construire le tableau suivant :

Documents Idées principales Liens
avec le sujet
Apports de connaissances Place dans un plan à venir
Document 1
Document 2
...
...
...
...
...
...
...
...
...

• posez-vous la question de savoir pourquoi le document fait partie du dossier documentaire : quel est le ou les élément(s) de réponse que le concepteur du sujet veut vous signaler ? Et si vous ne voyez pas quel est l'intérêt du document, c'est qu'une partie du sujet vous échappe. C'est un questionnement primordial dans la mesure où il vous permettra, si besoin est, de trier dans les informations proposées pour n'en retenir que les principales.
c.  Le classement des connaissances
Il s'agit ici de regrouper les connaissances en fonction de critères communs, de thèmes communs, de liens évidents. Ce travail permet d'obtenir des groupes d'informations, dans lesquels seront regroupés, par exemple, les différents éléments d'un mécanisme, les caractéristiques, les causes, les conséquences d'un phénomène, une affirmation et ses éléments de justification...

Ce travail est important car il permet de mettre du « relief » dans vos connaissances, c'est-à-dire peu à peu de distinguer le « principal » de l'« accessoire », ce qui sera probablement retenu dans le plan et ce qui sera probablement écarté.
Peu à peu, se dégage alors une problématique...
Rendez-vous à présent sur la fiche suivante Construire une dissertation 2 : élaboration du plan de rédaction qui vous apportera tous les conseils utiles pour réussir l'épreuve de la dissertation et répondra aux questions : comment construire un plan de dissertation ? Comment rédiger une dissertation ?

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents