Maxicours.com, Le N°1 du soutien scolaire sur Internet

Exercices et Cours de Mathématiques, Français, Anglais...

Première visite
Je m'abonne !




  Philosophie  

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Philosophie. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Philosophie, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Philosophie / Terminale L
L'opinion est-elle capable de vérité ?  
  • 1. L'opinion se donne pour vraie
    • a. L'opinion avant la connaissance
    • b. L'opinion ne se discute pas
    • c. La vérité du point de vue
  • 2. L'opinion ne peut accéder à la vérité
    • a. « L'opinion a en droit...
    • b. Vérité formelle et vérité matérielle
    • c. L'opinion se passe des critères de...
  • 3. La vérité de l'opinion
    • a. Reconsidérer le problème
    • b. Une vérité du sujet
    • c. L'opinion est sincère

L'opinion est traditionnellement ce que le discours philosophique s'évertue à réduire et à chasser. La considérant comme un type de connaissance inférieure et empirique, la philosophie l'oppose couramment à tout discours cherchant à atteindre une certaine vérité. N'a-t-elle donc rien à voir avec la vérité ?
1. L'opinion se donne pour vraie
a. L'opinion avant la connaissance
Avoir une opinion, c'est déjà tenir quelque chose pour vrai. Et on peut souvent se demander quelle part de vérité telle ou telle opinion comporte.

Ainsi, si je considère que tout corps animé d'un mouvement doit s'arrêter au bout d'un moment et que je n'en dis pas plus, c'est là une simple opinion. Elle peut être dite fausse puisque, en vertu du principe d'inertie, le corps en mouvement n'a aucune raison de s'arrêter s'il n'est empêché (par des forces de frottements par exemple). Mais, inversement, cette affirmation est on ne peut plus vraie puisque, de fait, je ne rencontrerai jamais au cours de ma vie un objet animé d'un mouvement perpétuel.

Mon opinion a donc au moins le mérite d'être en accord avec toute expérience possible pour moi. Elle a quelque chose à voir avec la connaissance puisqu'elle se présente comme jugement à propos d'une réalité et qu'elle nie du même coup l'opinion contraire.

b. L'opinion ne se discute pas
Si l'opinion peut être vraie, elle est en revanche incapable de dire pourquoi elle l'est. Sa force de persuasion dépend essentiellement de la rhétorique déployée pour l'énoncer. Dans de nombreux dialogues de Platon, la seule force du sophiste est de faire montre d'un certain charme et d'un pouvoir de susciter l'admiration pour imposer ce qui n'est qu'une opinion. Mais la persuasion n'est pas la conviction, et l'opinion est proprement impuissante à convaincre véritablement puisqu'elle ne se laisse pas questionner : accepter d'examiner et de critiquer son opinion, c'est sortir du registre de l'opinion pour entrer dans la pensée réflexive. Au contraire, l'opinion s'impose et elle n'est opinion que dans la mesure où elle ne se discute pas.
c. La vérité du point de vue
L'opinion ne serait alors qu'un simple point de vue personnel, un jugement indéfectiblement
...
Cette fiche de cours t'intéresse ?
N'attends plus pour la voir en intégralité !