• CP
  • CE1
  • CE2
  • CM1
  • CM2
  • 6e
  • 5e
  • 4e
  • 3e
  • 2e
  • Première
  • Terminale

Géographie

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Géographie. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Géographie, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Géographie / 1re S
Le Royaume-Uni : contrastes d’un Etat en reconversion  
  • 1. Une reconversion menée à marche...
    • a. Un Etat anciennement industrialisé...
    • b. Une rapide modernisation
  • 2. Diversité et disparités régionales...
    • a. Un Etat inégalement peuplé
    • b. Un dynamisme inégal

1. Une reconversion menée à marche forcée
a. Un Etat anciennement industrialisé touché par la crise
La Grande-Bretagne est le premier pays à s’industrialiser dès la fin du XVIIIe siècle. Mais il n’a pas su garder l’avantage notamment lors de l’avènement de la deuxième révolution industrielle au milieu du XIXe siècle. Le Royaume-Uni a aussi été un Etat pionnier en termes de redistribution des richesses produites en appliquant les théories de Keynes avant la Seconde Guerre mondiale. En 1945, l’Angleterre était le modèle le plus aboutit d’Etat-providence (état intervenant afin de redistribuer plus équitablement les fruits de la croissance.)
C’est ce modèle qui sombre à la fin des années 1970 avec l’arrêt des Trente Glorieuses. En 1979, Margaret Thatcher devient Premier ministre et va démanteler ce système grâce à de nombreuses privatisations (sociétés et services publics comme les transports ou l’électricité) écartant les syndicats de la gestion des entreprises. Le symbole de cette politique libérale a été la longue grève des mineurs de 1984-1985 (consécutives à de nombreuses fermetures de mines) qui a marqué la fin d’une énergie (le charbon) en même temps que la fin du rôle des syndicats dans les négociations.
b. Une rapide modernisation
La Grande-Bretagne se tourne alors vers de nouveaux atouts : le Brent (pétrole offshore de la mer du Nord) ainsi que le gaz naturel dynamisent l’économie britannique depuis la fin des années 1970. Les privatisations s’accompagnent d’une ouverture aux capitaux internationaux américains, japonais et saoudiens en tête. Cela permet à Londres de conserver la plus importante bourse européenne.
La capitale essaye alors de se donner l’image d’une ville
...
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte