• CP
  • CE1
  • CE2
  • CM1
  • CM2
  • 6e
  • 5e
  • 4e
  • 3e
  • 2e
  • Première
  • Terminale

Français

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Français. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Français, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Français / Niveau confirmé
Le pamphlet  
  • 1. Le registre polémique
    • a. L'implication de l'adversaire
    • b. L'implication du lecteur
    • c. Les termes dépréciatifs
  • 2. Quelques pamphlets célèbres
    • a. De l'horrible danger de la lecture...
    • b. J'accuse ! d'Emile Zola (1898)
    • c. A l'agité du bocal de Céline (1948)

Objectif : connaître les différents genres argumentatifs.
Le pamphlet est un genre argumentatif, il appartient à la littérature d'idées. Il s'agit d'un ouvrage court qui s'attaque violemment à des idées ou à des personnes. Comme la satire, sa tonalité est très agressive. On applique parfois le terme de pamphlet à des textes qui ne sont pas des pamphlets au sens strict, mais qui en imitent l'aspect polémique. Par exemple, certains articles de journaux ou certains essais (le mot « essai » désigne en principe un écrit plus modéré que le pamphlet) ont un contenu qui relève plutôt du pamphlet.
1. Le registre polémique
« Polémique » vient du grec polemos qui signifie « guerre ». Quand on parle de registre polémique, on renvoie donc au caractère agressif d'un texte, aux attaques constantes auxquelles il se livre.
a. L'implication de l'adversaire
Pour attaquer un adversaire, l'auteur d'un pamphlet s'en prend souvent directement à la personne concernée. Un indice du registre polémique est donc l'usage de marques de la deuxième personne (du singulier ou du pluriel) comme les pronoms ou les adjectifs possessifs. De même, les périphrases dépréciatives sont souvent utilisées pour s'en prendre directement à ceux que l'on condamne.
Ainsi, dans l'article « Superstition » du Dictionnaire philosophique (1765), Voltaire attaque les superstitieux en multipliant les apostrophes agressives :
« Vous pensez que Dieu oubliera votre homicide si vous vous baignez dans un fleuve, si vous immolez une brebis noire, et si on prononce sur vous des paroles. Un second homicide vous sera donc pardonné au même prix, et ainsi un troisième, et cent meurtres ne vous coûteront que cent brebis noires et cent ablutions ! Faites mieux,
...
Pour consulter la fiche en entier, inscris-toi gratuitement sur Cours.fr,
tu pourras accéder à toutes les fiches de cours dans toutes les matières.





Suivez-nous sur les réseaux sociaux !