Maxicours.com, Le N°1 du soutien scolaire sur Internet

Exercices et Cours de Mathématiques, Français, Anglais...

Première visite
Je m'abonne !




  Cinéma  

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Cinéma. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Cinéma, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Cinéma / Terminale L
Le Vent nous emportera : scène inaugurale / scène finale  
  • 1. Mise en place des enjeux du film
  • 2. Le cycle

Objectif : procéder à l’analyse comparée de la première et de la dernière scène du film de Kiarostami, mettre en évidence les oppositions et les points communs de ces deux séquences et dégager de cette confrontation une idée du parcours proposé au spectateur et aux personnages par le cinéaste.
1. Mise en place des enjeux du film

Les premières minutes du Vent nous emportera permettent de poser les bases d’un certain nombre de questions essentielles qui seront d’ailleurs développées tout au long du film. Parmi celles-ci figure la question de la position du spectateur.

Avant même de voir la moindre image, nous entendons un bruit de voiture et les voix de plusieurs personnages, nous sommes donc dans le véhicule et avec eux à ce moment-là (même si nous ne voyons rien).

Le premier plan crée donc de toute évidence une rupture importante : si nous sommes encore dans la voiture en ce qui concerne les voix toujours très proches, notre point de vue sur la scène est très éloigné du véhicule et du propre point de vue des personnages. La caméra est placée en effet sur les hauteurs des montagnes, à plusieurs dizaines de mètres de la voiture qui parcourt une route en lacets. Le champ de visibilité est donc extrêmement large et nous place devant le réel, précisément parce que le cadre ne nous impose aucun motif particulier aux dépends des autres. La cadrage, parce qu’il nous montre la voiture dans un immense espace, nous permet par ailleurs de penser que la question essentielle du film concernera la relation des personnages au monde qui les entoure (c’est pourquoi nous les voyons simultanément).

La proximité des voix a cependant l’avantage de nous inclure dans ce réel (et d’éviter ainsi de nous perdre dans une pure contemplation), de capter notre attention avant même de voir quoi que ce soit (nous sommes immédiatement pris dans la conversation) et de créer un effet de réel beaucoup plus important que le respect de la correspondance des voix et des distances (qui veut que nous n’entendions pas des sons discrets émis par une source très lointaine). De plus, la même distance qui nous éloigne des personnages peut aussi nous rapprocher d’eux. En effet, même si notre champ de vision est immense

...
Cette fiche de cours t'intéresse ?
N'attends plus pour la voir en intégralité !