• CP
  • CE1
  • CE2
  • CM1
  • CM2
  • 6e
  • 5e
  • 4e
  • 3e
  • 2e
  • Première
  • Terminale

Histoire

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Histoire. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Histoire, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Histoire / Terminale STG
Le tripartisme et son échec  
  • 1. Le tripartisme installe la IVe...
    • a. Les forces politiques au lendemain...
    • b. Le premier projet de Constitution
    • c. Une nouvelle Constitution
  • 2. La fin du tripartisme
    • a. Les difficultés économiques et...
    • b. Les problèmes de politique étrangère
    • c. Le renvoi des ministres communistes

L'essentiel

A partir de janvier 1946, les trois principaux partis politiques français (PCF, SFIO, MRP) s'entendent pour gouverner ensemble. Ils parviennent à doter la France de nouvelles institutions. Mais rapidement, le parti communiste s'oppose aux deux autres partis, dans le domaine économique et social mais aussi à propos de la politique coloniale et extérieure de la France. En mai 1947, le tripartisme prend fin avec le renvoi des ministres communistes du gouvernement.

1. Le tripartisme installe la IVe République
a. Les forces politiques au lendemain de la guerre
Le 20 janvier 1946, le général de Gaulle, président du GPRF (Gouvernement Provisoire de la République Française), donne sa démission, en raison des conflits qui l'opposent à la nouvelle Assemblée élue le 21 octobre 1945. Cette dernière se retrouve donc être la seule autorité légitime nationale.
Trois grands partis dominent cette chambre : le Parti Communiste Français, la SFIO (Section Française de l'Internationale Ouvrière) qui est le parti des socialistes, et le MRP (Mouvement Républicain Populaire), qui rassemble des résistants chrétiens. Ces trois partis s'entendent pour former un gouvernement commun, et signent le 23 janvier 1946 la « Charte du tripartisme  ». Par ce texte, ces trois partis politiques s'engagent à ne pas s'attaquer et à défendre ensemble les mesures prises par le gouvernement. Les postes ministériels doivent être répartis entre les trois partis de la majorité.
Le premier gouvernement du tripartisme est dirigé par le socialiste Félix Gouin. Il se voit tout de suite accaparé par les problèmes constitutionnels.
b. Le premier projet de Constitution
La Charte du tripartisme n'empêche pas que les partis politiques se méfient les uns des autres et que leurs opinions divergent. Les débats sur la Constitution montrent les désaccords entre d'une part, les communistes et les socialistes qui veulent une Assemblée toute-puissante, et d'autre part le MRP qui souhaite la création d'une seconde Assemblée, et l'attribution de pouvoirs importants au président de la République.
...
Pour consulter la fiche en entier, inscris-toi gratuitement sur Cours.fr,
tu pourras accéder à toutes les fiches de cours dans toutes les matières.





Suivez-nous sur les réseaux sociaux !