Latin

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Latin. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Latin, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Latin / 5e
L’indicatif parfait et imparfait  
  • 1. L’imparfait
    • a. Formation
    • b. Conjugaison
    • c. Les valeurs de l’imparfait
  • 2. Le parfait
    • a. Formation
    • b. Conjugaison

Objectif : savoir conjuguer ces deux temps, connaître leurs valeurs et les traduire.

L’imparfait est l’un des trois temps de l’infectum (avec le présent et le futur). Il exprime le déroulement dans le passé d’une action qui se prolonge parfois jusque dans le présent. Tout comme en français, il sert à exposer les circonstances du récit, à décrire le cadre, le décor où se déroulent les événements du récit.
Le parfait est l’un des trois temps du perfectum (avec le plus-que-parfait et le futur antérieur). Il indique souvent qu’une action est achevée au moment où l’on parle.

1. L’imparfait
a. Formation
Radical de l’infectum (présent) + -ba- + désinence personnelle

Ex. : amabam.
J'aimais.
b. Conjugaison

c. Les valeurs de l’imparfait
L’imparfait indique dans le passé une action en train de se faire ou qui se répète ou bien encore une action de caractère général.

Ex. : Interim Galli obsidionem relinquebant.
Pendant ce temps, les Gaulois abandonnaient leur siège.

Reliquebant est l’imparfait de l’indicatif de relinquere à la 3e personne du pluriel, dont le sujet est Galli. L’action est bien en train de se faire.

L’imparfait d’effort est une autre valeur de l’imparfait.

Ex. : Nautae ad litus appelebant, sed...
Les matelots essayaient
...
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte