Latin

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Latin. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Latin, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Latin / 2de
La formation des superlatifs  
  • 1. Généralités
  • 2. Le superlatif d’infériorité
  • 3. Le superlatif de supériorité
    • a. Formation et déclinaison régulières
    • b. Cas et particularités

Objectif : reconnaître un adjectif au superlatif, savoir le former et le décliner.
1. Généralités

Les adjectifs qualificatifs possèdent comme en français trois degrés de signification : le positif, le comparatif et le superlatif. Nous allons ici étudier le superlatif. Celui-ci peut prendre deux formes : le superlatif de supériorité ou d’infériorité. Contrairement au français, le superlatif relatif (« le plus… ») et le superlatif absolu (« très… ») s’expriment de la même façon en latin.

2. Le superlatif d’infériorité

Il est facile à former puisqu’il suffit d’ajouter devant l’adjectif qualificatif (décliné comme il se doit) l’adverbe minime qui signifie « le moins ».
Ex. : Minime pecuniam dedi = j’ai donné le moins/très peu d’argent.

3. Le superlatif de supériorité

Par simplification, on appelle « superlatif » le superlatif de supériorité.

a. Formation et déclinaison régulières

• On ajoute au radical de l’adjectif les suffixes -issimus, -issima, -issimum.
Le superlatif se décline comme les adjectifs de la 1re classe (modèle bonus).
Prenons l’exemple de doctus (savant).

b. Cas et particularités
• Les adjectifs en -ER ont un comparatif régulier mais un superlatif en -errimus.
Miser = malheureux → miserrimus
Pulcher = beau → pulcherrimus
Acer = vif, ardent → acerrimus
Celer
= rapide → celerrimus

• Les adjectifs suivants en -
...
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte