Electrotechnique

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Electrotechnique. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Electrotechnique, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Electrotechnique / CAP Préparation et réalisation d'ouvrages électriques
Types de moteur à courant continu  
  • 1. Moteur à excitation indépendante
  • 2. Moteur à excitation en dérivation...
  • 3. Moteur à excitation en série
  • 4. Moteur à excitation composée
  • 5. Moteur à aimants permanents

Dans cette partie, vous étudierez :

- Les schémas de branchement ;

- Les caractéristiques mécaniques de la vitesse de rotation en fonction du couple moteur de différents types de moteur à courant continu.

1. Moteur à excitation indépendante

Comme dans le cas des génératrices à excitation indépendante, le bobinage inducteur des moteurs à excitation indépendante est raccordé à une alimentation à courant continu séparée.

Par conséquent, le courant qui alimente l'inducteur est indépendant de celui qui alimente l'induit.

Caractéristique mécanique :

La caractéristique mécanique est la relation entre la vitesse de rotation et le couple moteur.

Le schéma de branchement d'un moteur à excitation indépendante et la caractéristique mécanique sont représentés à la figure 2.6.

Figure 2.6     Caractéristique mécanique d'un moteur à excitation indépendante.

La caractéristique mécanique est relevée à tension d'alimentation et à flux constants.

Lorsque le courant d'induit augmente, le couple qui lui est proportionnel augmente, ainsi que la chute de tension aux bornes de l'induit. Cette dernière fait chuter la force contre-électromotrice. Par conséquent, la vitesse diminue puisqu'elle est proportionnelle à la f.c.é.m.

Ce type d'excitation est fréquemment utilisé lorsqu'on désire faire varier la vitesse entre de larges limites avec un couple moteur constant. Dans ce cas, le flux étant maintenu constant, on fait varier la tension d'alimentation de l'induit à l'aide d'une génératrice à tension réglable.

La vitesse étant inversement proportionnelle au flux, si le flux s'annule (ce qui peut se produire, par exemple, par rupture du circuit d'excitation), la vitesse prendra des valeurs très élevées et le moteur aura tendance à s'emballer.

On doit donc prévoir un dispositif de protection du circuit inducteur.

2. Moteur à excitation en dérivation ou shunt

Dans un moteur à excitation en dérivation, le circuit inducteur est branché en parallèle avec l'induit et, de ce fait, alimenté sous la même tension.

Ce moteur a les mêmes caractéristiques que le moteur à excitation indépendante.

Il est utilisé sur des machines-outils démarrant à vide et sur des pompes de circulation. La figure suivante vous montre le schéma d'un moteur à excitation en dérivation.

Moteur à excitation en dérivation :

...
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte